Economie

Production de jus : un juteux marché

Production de jus

La consommation et la demande de jus de fruits sont en constante augmentation par rapport aux autres boissons. Comment se porte ce marché ? Le point avec les producteurs.

Le marché du jus ne s’est jamais aussi bien porté. Et pour cause, les consommateurs mauriciens sont plus soucieux de leur santé et préfèrent des jus naturels. Chez Les Vergers de Labourdonnais, plus de 150 000 litres de jus frais sont fabriqués par mois pour mieux répondre à ce juteux marché. D’ailleurs, la société propose le jus disponible en 1L, 3L, 5L. « Avec la forte demande auprès des clients, nous comptons proposer bientôt de nouvelles saveurs qui seront disponibles en 330ml », précise Reaz Gunga, le directeur des Vergers de Labourdonnais.

De son côté, PhoenixBev produit plus de 1,3 million d’hectolitres de boissons alcoolisées et non-alcoolisées annuellement. La compagnie, qui commercialise 5-Alive, contenant des morceaux de fruits et de la pulpe, note une demande grandissante pour cette gamme, indique un responsable. Il ajoute que chaque produit a sa clientèle, car les supermarchés regorgent de produits, entraînant une augmentation dans le volume de production.

Chez Food Canners, près de 10 millions d’unités de jus Sungold et Sunny sont vendues annuellement, explique Dick Li Wan Po, Deputy Managing Director de la compagnie.

Devant un aussi large choix de produits, comment les fabricants se démarquent-ils ? Aux Vergers de Labourdonnais, on se différencie grâce à un jus à haute teneur en fruits, tout en préservant un gôut authentique et local, précise Reaz Gunga. Chez La Trobe (Nature’s Juice), l’accent est mis sur des produits de qualité à des prix raisonnables, souligne Lawrence Wong, son directeur.

En sus de la compétition rude sur un marché restreint, les fournisseurs évoluant dans ce segment avance que ce marché fait face à des difficultés. « La sugar tax pèse sur la vente de jus ne contenant pas de sucre ajouté », explique notre source. Mais l’autre problème qui se pose est relatif aux jus importés qui ont un faible coût et qui ont envahi le marché local. Ce qui décourage les fabricants de jus locaux, soutient-il. Malgré cela, les opérateurs comptent introduire des nouveautés, voire de lancer de nouvelles marques pour fidéliser leurs clients.

Jouer Mega Millions