Live News

Pravind Jugnauth promet que le musée de l’esclavage verra le jour

Le musée intercontinental de l’esclavage verra bel et bien le jour. C'est la garantie donnée par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, lors de son discours, ce vendredi 1er février, au Morne, où s'est tenue la cérémonie officielle pour commémorer le 184e anniversaire de l'abolition de l’esclavage. 

« C’est notre devoir de garder en mémoire toutes les douleurs que les esclaves ont subies. Et ce sont ces douleurs qui m’ont incité à annoncer lors du Budget la construction d’un musée intercontinental de l’esclavage. Il sera construit juste à côté de l'Aapravasi Ghat et cet endroit à Port-Louis sera une zone de richesse de l’histoire de Maurice », a affirmé le Premier ministre. 
 
Pravind Jugnauth s’est également expliqué sur le retard dans la réalisation de ce projet. « En juillet de l’année dernière, deux experts de l’Unesco avaient fait des recommandations. Nous devons les prendre en considération », a-t-il souligné.

«Nou pou fer sa musée la parski nou bisin rapel contribution bane esclave dan Moris. Mem si pouvoir colonial pa ti pe pran aukene considération pou zot», a ajouté le Premier ministre. 

Parlant de la langue créole, le chef du gouvernement a rappelé qu'elle est le «symbole de notre identité nationale». Et de souligner que le « Sega Tipik ti ene moyen pou bane esclave raconte zot bane douler».

Le chef du gouvernement a aussi remercié le Président du Mozambique, Filipe Nyusi, l'invité d'honneur aux célébrations marquant le 184e anniversaire de l'abolition de l'esclavage, et son épouse. 

«Mo remercier l'artiste kine fer le déplacement du Mozambique. Nou pou pran conscience a ki point nou partaz ene heritaz», a fait ressortir le Premier ministre.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation