Xplik ou K

Les services offerts par le MITD

MITD

Sadhna Juwaheer, chargée des relations publiques au MITD, était l’invitée de l’émission thématique de Radio Plus du jeudi 24 janvier, aux côtés des deux animateurs, Gilbert Bablee et Mélanie Valère-Cicéron.  

En tant que parents vous êtes nombreux à vous inquiéter par rapport aux études de vos enfants. Il n’est pas rare de rencontrer certains étudiants n’arrivant pas à s’adapter au cursus scolaire traditionnel. Plusieurs cours sont offerts aux étudiants, parmi lesquels des cours de formation pour ceux ayant déjà un emploi. Toutefois, ces services sont inconnus des Mauriciens. L’invitée de l’émission thématique, Sadhna Juwaheer, a brossé un tableau des services offerts par l’institution ainsi que les critères d’admission.

C’est quoi le MITD ?

Sadhna Juwaheer, chargée des relations publiques au Mauritius Institute of Training and Development (MITD), explique que l’institution est spécialisée dans la formation technique et professionnelle. « Le MITD existe depuis environ 50 ans à Maurice.

Deux types de centres dispensent les cours. Le premier type accueille les élèves n’ayant pas réussi aux examens de la PSAC (ex-CPE). Il y en a au total 10 à travers l’île. 14 autres centres offrent des cours vocationnels et techniques. Ces cours touchent différents secteurs, notamment l’électricité, la plomberie, l’ingénierie, le tourisme ou les soins de beauté, entre autres. Nous touchons tous les secteurs de l’industrie et offrons une grande quantité de cours et formations qui pourraient intéresser beaucoup de personnes  », explique Sadhna Juwaheer.

Audiences ciblées par le MITD

Le Mauritius Institute of Training and Development (MITD) cible trois audiences distinctes. La première touche ceux qui n’ont pas fini le cursus scolaire académique. «À divers étapes de leur scolarité, des élèves arrêtent l’école pour une raison ou une autre. Que ce soit en Form V, après le School Certificate, en HSC ou avant. Au MITD, nous proposons des cours pour chacun de ces étudiants qui ont des niveaux de formation diffèrent les uns des autres », fait ressortir la chargée des relations publiques.

Sadhna Juwaheer explique que le life long learning fait également partie de leur mission. « Pour les personnes qui sont déjà employées, il existe des cours de formation à temps partiel ou à plein temps disponibles au MITD. Plusieurs institutions travaillent en collaboration avec nous. Par exemple, nous avons formé plus d’une vingtaine d’employés du Central Electricity Board (CEB) il y a peu de temps. Cela permet à ces personnes d’acquérir d’autres compétences», explique notre interlocutrice.

 Elle ajoute que, plus récemment, le Mauritius Institute of Training and Development  avait offert des cours concernant les échafaudages.

Une vingtaine de compagnies ont montré leur intérêt pour ces cours. « Cette formation est très demandée et quelque 24 entreprises en ont bénéficié. De plus, des cours sur mesure sont taillés pour les compagnies. Nous travaillons avec 80 entreprises environ dans divers secteurs de l’industrie à travers l’île », a conclu Sadhna Juwaheer.

Quels sont les enfants admis au MITD ?

Si un enfant a échoué aux examens du PSAC, il ou elle est appelé(e) à faire des études dans le domaine pré-vocationnel. Après ses trois années d’études, l’enfant peut compléter une année au MITD. Durant cette année, il/elle apprendra notamment la communication, les langues et les maths comme dans toute autre institution. L’enfant apprendra aussi un métier dans divers domaines tels que l’hôtellerie, l’électricité ou la plomberie. Il obtiendra par la suite un National Certificate.

National Certificate

Certains parents ne connaissent pas l’existence du National Certificate. Les études vont du niveau 1 au niveau 6.

Le niveau 6 permet d’obtenir un diplôme. Les diplômes sont reconnus dans le pays d’origine, c’est-à-dire à Maurice, tout comme les diplômes des autres universités de l’île. « Les certificats et cours sont reconnus par la Mauritius Qualifications Authority (MQA). La demande pour un emploi peut être acceptée dans n’importe quel pays, selon les accréditations. Plusieurs étudiants ayant suivi ces cours et même ceux n’ayant pas étudié jusqu’au niveau 6 pour décrocher le diplôme, ont eu la possibilité de travailler dans des pays tels que le Canada ou l’Australie », fait ressortir Sadhna Juwaheer.

Journée portes ouvertes

Une journée Portes ouvertes a été organisée le vendredi 26 et le samedi 27 janvier à Ebène au campus du MITD. C’était l’occasion pour parents et enfants de découvrir l’éventail de cours offerts mais aussi de recevoir les informations nécessaires pour une éventuelle admission.

Quel est l’âge minimum pour être admis aux cours ?

L’âge minimum requis pour être admis aux cours du MITD est de 15 ans. Pour certains secteurs, l’admission est de 16 ans minimum. Pour certaines filières, les étudiants ne peuvent être admis à 15 ans à cause des lois du travail. Par exemple, sur les sites de construction, l’accès aux mineurs de moins de 16 ans est interdit.

Combien de places disponibles dans les centres ?

« Il y a une bonne demande pour les cours offerts au MITD. Annuellement, nous avons 2 500 places disponibles pour les cours à temps plein. Pour les cours d’apprentissage, il y a 3  500 places libres et pour les élèves à temps partiel, nous en accueillons 10 000 par année », annonce Sadhna Juwaheer.

Cette dernière ajoute que pour ceux qui ont des difficultés en anglais, ce n’est pas un obstacle. « Je ne pense pas que c’est un frein à l’apprentissage, puisque le mode d’explication se fait en créole et c’est le cas même dans d’autres institutions à travers l’île. Les travaux pratiques ont plus d’importance. Nous mettons donc l’emphase plus sur la pratique que sur la théorie. Cela permet à tous de réussir, quelle que soit la voie choisie », a précisé la responsable du MITD.

Critère des quatre Credits

Tout récemment le gouvernement a appliqué une nouvelle loi concernant l’entrée en Lower VI après les examens de la School Certificate. Toutefois, à cause de cette nouvelle loi, certains étudiants n’ont pas la moyenne requise pour poursuivre leurs études. Le gouvernement leur conseille ainsi de se tourner vers les formations techniques. Y a-t-il suffisamment de places pour accueillir un tel nombre d’étudiants au sein du MITD ? Sadhna Juwaheer explique que le nombre de places ne pose aucun problème. « Tout dépend de la planification. Il faut simplement trouver des solutions adéquates afin d’accueillir les étudiants. Nous répondrons à la demande sans aucun problème.

D’ailleurs nous comptons ajouter des nouveaux cours pour les élèves n’ayant pas pu compléter la Form IV et la Form V», insiste-t-elle.


Questions des auditeurs

Sadhna Juwaheer, chargée des relations publiques au MITD, était l’invitée de l’émission thématique,  le jeudi 24 janvier, aux côtés des animateurs Gilbert Bablee et Mélanie Valère-Cicéron.
Sadhna Juwaheer, chargée des relations publiques au MITD, était l’invitée de l’émission thématique, le jeudi 24 janvier, aux côtés des animateurs Gilbert Bablee et Mélanie Valère-Cicéron.

Nunnoo, de Surinam : « J’ai fait une application pour suivre des cours comme peintre. J’ai passé un examen d’entrée auquel plusieurs autres élèves ont pris part. Toutefois seuls 15 élèves ont été admis en 2018. Que feront les autres élèves ? »
R.: Normalement, il y a des classes de 14 ou 15. S’il y a certains élèves qui n’ont pas été admis, nous essaierons de les orienter vers autre chose. Aucun élève ne se retrouve sans cours. Les cours sont offerts dans divers centres spécialisés à travers l’île pour les télécommunications, l’électricité ou la construction. Je demanderai quand même au monsieur de me rencontrer pour savoir pourquoi il n’a pas été retenu..

Lydia, de Floréal : « Mon neveu habite à Maurice,  mais il n’est pas Mauricien. Il a fait le PSAC, mais il était malade et n’a pas complété le collège. Il a suivi des cours de pâtisserie. Il veut continuer le cycle secondaire. Y-a-t-il des possibilités pour qu’il reprenne ses études ? »
R.: « Je conseillerai à cette personne de venir nous voir avec tous les documents en sa possession pour examiner toutes les opportunités qui se présentent à lui  », a répondu Sadhna Juwaheer.

Christie : « Je suis en Form V et j’ai obtenu 3 crédits seulement aux examens du School Certificate lors de ma deuxième année. J’ai fait le tour de plusieurs écoles, mais aucune d’entre elles ne m’accepte. J’ai étudié l’Art et le Travel & Tourism. Y a-t-il une solution pour moi ? »
R.: « Je conseille toujours à un/e élève de suivre sa passion. Il faut que quelqu’un fasse ce qu’il aime puisque ce sera une vocation qu’il ou elle choisira à vie. Dans son cas, il y a le Fashion & Design Institute. Il y a un foundation course d’un an qu’elle pourra suivre. Par la suite, elle pourra préparer un diplôme si elle veut choisir la voie de l’Art. Toutefois elle peut aussi suivre des cours dans le domaine touristique.»

Priscilla, de Tamarin : « Ma fille voulait faire de la pâtisserie, elle a échoué en Form IV. Est-ce qu’elle pourra suivre des cours au MITD ? »
R.: « Elle peut effectivement faire une demande. Toutefois il faudra faire vite pour l’enregistrement, car les cours sont très demandés et risquent d’être remplis », précise la représentante du MITD. Les cours démarreront en juin prochain.

Boojhoynauth : « Mon fils a fait une demande pour les cours au MITD en mécanique. Je voudrais savoir combien cela coûtera ».
R.: « Tous les cours sont gratuits. Il n’y a pas de tuition fee à payer. Il y a seulement les frais d’examen et des frais d’administration qui ne dépasseront pas Rs 3 000.»

Coordonnées
Mauritius Institute of Training and Development
MITD House, Pont Fer,
Phoenix
Téléphone : (+230) 601 8000
Fax : (+230) 698 4200
Email : headoffice@mitd.mu

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more