Explik Ou Ka

À Forest-Side : des voitures abandonnées obstruent la circulation 

La loi donne droit à la force policière de remorquer les véhicules abandonnés dans la rue vers un lieu sûr.

Steeve, un habitant de Forest-Side, a sollicité l’aide de la rédaction pour faire part d’un souci auquel doivent faire face des habitants de la localité. Selon les dires du plaignant, des carcasses de véhicules ont été déposées dans la rue et n’ont pas bougé depuis plusieurs mois.

«Ces trois carcasses de véhicules sont entassées et restent en bordure de route. Aux heures de pointe, cela cause des embouteillages non loin de la rue Gabriel Frappier », fait ressortir Steeve. Selon lui, le propriétaire du véhicule serait inconnu. « C’est une vraie pagaille, nous espérons qu’une solution soit trouvée. À plusieurs reprises, les policiers sont passés dans la région, mais aucune action n’a été prise pour résoudre le problème », déplore Steeve. 

Interrogé à ce sujet, l’inspecteur Vishwanaden Amasay, de la police de l’Environnement, a expliqué que selon la loi personne n’a le droit de déposer un ou plusieurs véhicules abîmés ou des carcasses dans la rue. « Ces véhicules peuvent causer une obstruction à la circulation ou encore avec ces carcasses de véhicules, il peut s’agir des individus qui s’adonnent au jet de déchets », fait ressortir l’inspecteur.

Selon ses dires, dans un premier temps, la police de l’Environnement s’est rendu sur place à la suite d’une plainte et a conscientisé le propriétaire du véhicule pour l’informer que cette activité est illégale. Si rien n’est fait par le propriétaire, la police de l’Environnement informera le poste de police de la localité et procédera à l’enlèvement du véhicule concerné. Par la suite, le propriétaire devra s’acquitter des frais du remorqueur dépêché par les policiers. « Le véhicule sera placé dans un dépôt de la police où le propriétaire devra débourser Rs 300 par jour jusqu’à ce que le véhicule soit récupéré », affirme l’inspecteur.

voiture
Selon la loi, personne n’a le droit de déposer des véhicules abîmés ou des carcasses dans la rue. 

Ce que dit la loi...

La Road Traffic Removal of Vehicles Regulation de 1962 donne droit à la force policière de remorquer les véhicules abandonnés dans la rue vers un lieu sûr. Les véhicules remorqués par la police sont transférés à la Waste Transfer Station qui se situe à Bel Air. Selon un préposé de la police, le propriétaire du véhicule remorqué a bien évidemment le droit de réclamer son véhicule. Cependant, ce dernier devra, dans un premier temps, payer un montant de Rs 1 000 pour le remorquage effectué par la police. Et, de surcroît, tant que le véhicule restera à la Waste Transfer Station de Bel-Air, cela coûtera une certaine somme au propriétaire.

Le montant sera calculé en fonction du nombre de jours qu’il passera dans le dépôt. Le premier jour, le propriétaire devra débourser Rs 200. Puis, chaque jour qui passe, il doit payer Rs 300. Toutefois, si aucun propriétaire ne se manifeste pendant un délai de trois mois, la police mettra le véhicule en vente à l’encan ou en disposera, comme le règlement le permet. L’argent récolté sera alors versé au Consolidated Fund. Pour rappel, cette campagne de sensibilisation ainsi que le ramassage de carcasses de véhicules ont démarré en 2018 avec le projet appelé Clean Up Mauritius.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !