Live News

Cérémonie de Candlelight - Nishal Joyram : «J’espère que le bon sens prévaudra»

Bien qu’affaibli, le gréviste est plus déterminé que jamais à poursuivre son combat.

Le comité de soutien de Nishal Joyram a organisé une cérémonie de Candlelight lundi soir dans la cour de la Cathédrale St-Louis pour que les Mauriciens puissent témoigner leur soutien envers le gréviste de la faim. Ce dernier, dont l’état de santé se détériore, se dit déterminé à poursuivre son combat pour faire baisser les prix des carburants. 

Nishal Joyram, qui entame le 15e jour de sa grève de la faim en ce mardi 29 novembre 2022, est affaibli. Son état de santé inspire de vives inquiétudes, à tel point qu’une proposition de l’hospitaliser lui a été faite (voir texte plus loin). Mais pas question pour le gréviste d’abandonner son combat visant à contester les prix élevés des carburants. 

« J’espère que le bon sens prévaudra », a confié le gréviste lundi soir. C’était lors d’une cérémonie de Candlelight organisée dans la cour de la Cathédrale St-Louis, à Port-Louis, pour que les Mauriciens qui le souhaitent puissent témoigner leur soutien envers Nishal Joyram. 

Des citoyens lambda, des hommes politiques et des syndicalistes ont été nombreux à participer à cet événement organisé par le comité de soutien du gréviste. Parmi : le syndicaliste Jack Bizlall, le député du Parti travailliste Osman Mahomed, le secrétaire général de l’Association des consommateurs de l’île Maurice Jayen Chellum, Ivor Tan Yan qui fait partie du comité de soutien, l’activiste Ivann Bibi et l’avocat Sanjeev Teeluckdharry, entre autres. Les internautes ont été nombreux également à suivre la cérémonie diffusée sur les réseaux sociaux. 

Plus tôt lundi, lors d’une sortie à Chamouny, le Premier ministre avait laissé entendre qu’il ne céderait pas face à l’action de Nishal Joyram. Ce dernier a confirmé que Pravind Jugnauth a envoyé une lettre au comité de soutien pour dire qu’il espère que le bon sens prévaudra. « I also hope good sense will prevail », a ironisé le gréviste. 

« Je ne demande rien de déraisonnable. Vous ne cédez pas à l’insistance d’une personne alors que le cours mondial du pétrole est en baisse ? Je demande au Premier ministre de réfléchir au peuple. Oubliez votre agenda politique. Mettez-vous dans les souliers du peuple », a déclaré l’habitant de Souillac qui se dit déterminé à continuer son combat. 

« Je pense que j’en suis capable, même si le Dr Gujadhur n’est pas d’accord que je poursuive ma grève de la faim », a-t-il précisé. Il a souligné l’importance que les jeunes se lèvent pour qu’il y ait du changement à Maurice. « N’arrêtez jamais de rêver. Nous pouvons provoquer des changements », a-t-il lancé à leur intention, avant d’entonner l’hymne national ou encore la chanson « We are the world » de Michael Jackson aux côtés de ceux présents. 

Alain Malherbe, qui fait partie du comité de soutien, a remercié le public au nom de Nishal Joyram et de sa famille. « Il sait que toute la nation le soutient. Maurice le soutiendra jusqu’à la victoire », a-t-il affirmé. D’ailleurs, une femme participant à la cérémonie a exprimé sa solidarité envers le gréviste qui, a-t-elle rappelé, se bat pour la population. 

« Faites preuve de sagesse et arrêtez de tirer sur la corde. Nishal risque sa vie », a-t-elle lancé. Message destiné au chef du gouvernement.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !