Actualités

Anou Recyclé Plastik : coup d’envoi de la campagne au Winner’s de Candos

Anou Recyclé Plastik Tout faire pour recycler le plastique au profit de l’environnement.

Dans le cadre de la campagne « Anou Recyclé Plastik» visant à réduire l’utilisation du plastique et à recycler ce qui peut l’être, Plastic Industry (Mauritius) Ltd s’associe à Winner’s, Velogic, la Mauritius Wildlife Foundation et Le Défi Vert, entre autres.

D’emblée, Eric Corson, directeur de Plastic Industry Ltd., dira que sa compagnie fait un chiffre d’affaires de Rs 240 millions par an. Elle collecte 40 000 kilos de plastique, dont 23 % sont destinés au recyclage et 11 % à l’export. Le recyclage ne se fait pas pour des produits contaminés.

L’objectif de cette présente campagne est de sensibiliser les Mauriciens sur les dégâts environnementaux causés par le plastique et la nécessité de le collecter, d’en faire un tri et de le broyer pour mettre en vente des produits comme des poubelles et vases à fleurs, entre autres, à un prix compétitif. Eric Corson rappelle que cette campagne de sensibilisation durera quatre mois et demi.

Stephanie Serret, porte-parole de Winner’s, souligne que 1,3 million de tonnes de plastique a envahi la mer et le plastique prend plus de quatre siècles pour se dégrader. D’où la décision de Winner’s et de ses 2 200 employés de s’allier à Eric Corson pour assainir l’environnement. Ainsi, Winner’s a un projet pour remplacer tout ce qui est plastique dans la grande distribution. Les 500 000 emballages en plastique utilisés par Winner’s sont aujourd’hui biodégradables et l’enseigne vend les objets recyclés par Plastic Industry comme les vases à fleurs, baquets, caisses et poubelles de plusieurs dimensions. Elle fait aussi un effort pour remplacer graduellement plusieurs autres matières non-biodégradables pour réduire le taux de pollution.

André de Commarmond a, lui, parlé de l’importance de la participation de sa compagnie, Velogic, à cette présente campagne. L’idée est d’afficher sa volonté pour favoriser un environnement sain et un développement durable. Pour lui, il est plus que jamais nécessaire de protéger et de réhabiliter la faune et la flore à Maurice. 

Velogic recycle, répare et repeint 3 000 conteneurs par an qui sont alors remis en circulation. Les chauffeurs des 130 camions de la compagnie sont récompensés pour leur performance écologique. La compagnie recycle papier, plastique, cannettes, pneus, huiles lourdes et autres matières nuisibles à l’environnement. Un effort est fait pour améliorer les conditions de vie des communautés environnantes en nettoyant, par exemple, la plage de Baie-du-Tombeau et en embellissant le jardin de Roche-Bois. Finalement, Jean-Hugues Gardenne de la Mauritius Wildlife Foundation souligne les efforts de cette ONG pour protéger les espèces endémiques et favoriser la biodiversité à Maurice. Il met surtout l’accent sur ce fléau qu’est le plastique. 

Transporté jusqu’à la mer par les rivières et le vent, le plastique impacte sur les oiseaux comme les poissons qui le confondent avec de la nourriture. Selon des études, 90 % d’oiseaux de mer croquent du plastique à un moment ou à un autre. En sus, le plastique est désagréable aux yeux et offusque les touristes qui débarquent chez nous. Il fait un appel pour que les Mauriciens cessent de jeter du plastique un peu partout dans l’île. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !