Phoenix : marchand de badames le jour et guérisseur des dames la nuit

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire
Spell

Les agissements d’un ressortissant pakistanais à Phœnix provoquent des grincements de dents parmi les habitants de la localité.

Le ressortissant en question, âgé de 45 ans et qui réside à Maurice depuis une dizaine d’années, est marié à une Mauricienne, une habitante de Castel. Il travaille comme marchand ambulant et vend également des badames pour subvenir à ses besoins.

Cependant, depuis quelque temps, le Pakistanais exerce une autre profession, celle de guérisseur qui s’occupe uniquement... de la gent féminine ! En effet, selon le guérisseur, il  n'est capable de soigner que des femmes qui font face à diverses difficultés telles que des problèmes conjugaux, celles des jeunes filles incapables de trouver l’âme sœur et des femmes qui sont possédées par des esprits maléfiques. Pour guérir ses patients, le Pakistanais utilise une méthode qui lui est propre.

Le Défi Plus a rencontré une de ses patientes. Il s’agit d’une femme divorcée, âgée de 40 ans et qui a fait appel, il y a quelque mois, au guérisseur qu’elle considère comme un charlatan et un pervers. Selon cette femme, elle  connaissait déjà le guérisseur comme vendeur de badames. Ce dernier, qui faisait du porte-à-porte pour vendre ses fruits, avait l’air gentil et très spirituel.

« Un jour, je lui ai expliqué que je rencontrais des soucis familiaux et que je n’arrivais pas à avancer dans ma vie », raconte-t-elle. C’est alors que le ressortissant pakistanais lui a révélé qu’il faisait des séances de prière pour libérer les femmes de tous leurs problèmes. De surcroît, le guérisseur lui a demandé de lui trouver des clients. Il a dit qu'il  possédait le don de guérir depuis son enfance.

Des attouchements sexuels

La quadragénaire s’est rendue plusieurs fois à Phoenix chez le guérisseur où ce dernier avait transformé une pièce de sa maison en un lieu de culte, une pièce qui donne froid dans le dos. À travers la musique, le guérisseur invoque des esprits.

« Kan dimoune vini li met kawal pakistan, li fer dimoune rentre dans ene transe, dimoune kumence evoque le mal. A partir de la, li ferme so les yeux, koze kuma dire ene lespri ki peu koze et lespri la dire ki problème dimoune la ena. Apres li kumence passe la main partout avec nou pou chasse mauvais l’esprit. Pour terminer, li donne de l’eau ki lin fer la prière la dans. Li dire boire. apres nou pu gagne reponse pour nos probleme dans nou reve », relate la victime

Selon cette dernière, elle a déboursé Rs 7 000 pour diverses séances qu'elles a eues avec le guérisseur. Mais elle  n’a jamais fait de rêves au cours desquels des solutions lui seraient suggérées à ses problèmes. Toutefois, dira-elle, elle  a  été victime d’attouchements sexuels de la part du guérisseur. Idem pour d’autres femmes qui l’ont consulté.

Le guérisseur, a-t-on appris,  a quitté la localité après avoir eu vent que les habitants allaient lui infliger une correction. Ces derniers, dont certaines victimes qui hésitaient à dénoncer le charlatan, ont l’intention d’écrire au Bureau de l’immigration et d’adresser leurs doléances au commissaire de police.