Magazine

SheFighter : pour des femmes plus fortes

SheFighter Le programme permet aux femmes d'apprendre à se défendre.

SheFighter est un programme gratuit d’autodéfense dédié exclusivement à la gent féminine de 7 ans et plus. Il apprend à se défendre et à avoir la confiance nécessaire pour lutter contre le harcèlement et la violence. Le projet a été lancé en mars par le ministère de l’Égalité des genres, en présence de sa fondatrice, Lina Khalifeh, venue de la Jordanie.

Rendre plus fortes les femmes moralement et physiquement, et réduire la violence physique. C’est armé de leurs gants de boxe, de leur détermination, de leur courage et du sourire qu’une quarantaine de jeunes filles de 12 à 17 ans ont terminé le programme de SheFighter spécial vacances.

L’émancipation était au cœur du programme. Afin de réduire la violence physique et le harcèlement envers les femmes, SheFighter apprend aux jeunes Mauriciennes à se défendre contre la violence par l’apprentissage des techniques de self-défense. La mission principale de ce programme est de donner aux adolescentes la confiance nécessaire pour lutter contre le harcèlement dans la rue et les violences domestiques. 

SheFighter

Violence à l’égard des femmes

« Avec tout ce qui se passe tous les jours, nous avons voulu, à travers ce programme, apprendre aux adolescentes à se défendre contre toute forme de violence physique. Il y a eu les pratiques physiques et émotionnelles, lors desquelles elles ont appris les techniques de base en cas de violence et la confiance en soi », explique Mehreen Rughony, la responsable du programme. 

Statistiques

Selon Statistics Mauritius, 1 703 cas de violence domestique ont été enregistrés en 2017, par le ministère de l’Égalité des genres et près de 87 % des victimes étaient des femmes. La coach Gina Babba est persuadée que ces jeunes filles sortent de ce programme confiantes et responsables.

« Lors de ce programme, nous n’apprenons pas aux filles à se battre, mais à se défendre. Le but n’est pas non plus uniquement d’apprendre les techniques, mais aussi d’apprendre à se respecter et à respecter les autres, savoir comment se comporter dans la vie de tous les jours, tout en ayant de la compassion pour les plus vulnérables », explique Gina, qui enseigne l’autodéfense aux femmes à travers l’île.

SheFighter
La coach Gina Babba.

Témoignage

Élodie Yagolum

Élodie Yagolum, 16 ans, de Rose-Hill : « Les filles sont souvent vulnérables. Aujourd’hui, je sais comment me défendre. Pendant une semaine, j’ai appris à avoir confiance en moi et des techniques de défense. » 

Jessica Davis

Jessica Davis, 16 ans, de Beau-Bassin : « Cela a été une semaine très intéressante. Nous avons eu une coach très compréhensive, qui a été patiente, ce qui a facilité les échanges. » 

Florie Coosnapa

Florie Coosnapa, 16 ans, de Beau-Bassin : « C’est un programme enrichissant pour nous, les filles. J’avais envie de tout apprendre. Dommage que la formation n’ait duré qu’une semaine. J’ai appris des techniques et méthodes qui, j’en suis sûre, me seront utiles. »

Senusha Moonien

Senusha Moonien, 17 ans, de Coromandel : « Cette semaine est passée très vite. J’ai appris à me défendre dans des situations dangereuses et je n’hésiterai pas à mettre en pratique ces techniques. Je sors d’ici confiante et motivée. Je sais maintenant comment m’en sortir en cas d’agression. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !