Faits Divers

Ritchi attaqué au cutter : «Ma vini, vinn sap mo la vie»

Georgina (*prénom modifié), 52 ans, pêcheur de profession, a eu la frayeur de sa vie en entendant son fils lui lancer un appel au secours. Quelques jours de cela, cette habitante d’Anse-Jonchée était à la maison lorsqu’elle a entendu son fils hurler : « Ma vini, vinn sap mo lavi, Jean finn tir cutter ek li pe koup mwa avek sa ».

La mère raconte que, jeudi dernier, vers 10h00, elle était à la maison. Quant à son fils, Ritchi (*prénom modifié), âgé de 25 ans, il était à l’arrêt d’autobus qui se trouve juste devant sa maison. Quelques minutes après, Georgina explique avoir entendu les cris de secours de son fils. La mère a couru vers lui. Elle explique que Jean, un habitant de la localité et âgé d’une trentaine d’années, tenait un ‘cutter’ et tailladait l’estomac de son fils. « Mo garcon ti fini emba », raconte la mère, toujours sous le choc.

Alors qu’elle a essayé d’empêcher Jean d’aller plus loin dans ses actes, elle explique avoir été insultée et menacée de mort : « Mo pou tir to lavi ek lavi to garson». La femme affirme avoir reçu des coups et ses vêtements ont été déchirés lors de cette bagarre.

Cette affaire aurait comme toile de fond une dispute entre les deux protagonistes concernant la construction d’un terrain de football. « Lapolis pann mem aret Jean », s’indigne-t-elle. Le même jour, une plainte a été consignée au poste de police de Mahébourg par la mère contre Jean.