Live News

Restructuration : la radio privée Planet FM limoge une vingtaine d’employés

Au niveau de l’actionnariat, deux camps s’affrontent. D’un côté, Arvind Nilmadhub. De l'autre le camp Vedan Choolun

Mayfair and Purely Communication Ltd, propriétaire de la nouvelle radio Planet FM, entame une phase de restructuration. Une vingtaine d’employés sur les 64 que compte l’entreprise devront quitter le navire. Certains ont appris qu’ils perdaient leur emploi le jeudi 13 juin 2019, soit deux mois après le passage à la phase active de la radio.

«Les salaires sont exorbitants. Nous n’avons d’autre choix que de restructurer l’entreprise. Le ministère du Travail a été déjà informé », explique une source autorisée au sein de la direction de Mayfair and Purely Communication Ltd (MPCL). Selon nos recoupements, à elle seule, la charge salariale est d’environ Rs 2,5 millions par mois. 

Pas question donc pour le nouveau management, mené par Arvind Nilmadhub, de continuer dans une voie qui risque de faire couler l’entreprise. Au niveau des personnes limogées, on affirme qu’elles porteront plainte au ministère du Travail ce vendredi 14 juin. 
Au niveau de l’actionnariat, deux camps s’affrontent. D’un côté, Vedan Choolun, un Mauricien établi à Londres devenu actionnaire majoritaire en mai. De l’autre, le camp Arvind Nilmadhub, unique actionnaire de MPCL au départ mais devenu actionnaire majoritaire, ainsi que l’investisseur français Raphaël Eggenspieller. 

Allégations de détournement 

Ce dernier a porté plainte contre Vedan Choolun le vendredi 7 juin au poste de police de Rose-Hill. Il l’accuse d’avoir détourné plusieurs millions de roupies des comptes de MPCL au bénéfice d’United Indians Television Ltd (UITL), société active en Angleterre. Vedan Choolun en est le directeur et un des principaux actionnaires.

Le 23 mai, Arvind Nilmadhub avait porté plainte contre Vedan Choolun, l’accusant d’avoir détourné Rs 11,4 millions de la firme. Cela lui avait valu quelques jours de détention avant d’être libéré sous caution le 28 mai. Quelques jours plus tard, c’était au tour de Vedan Choolun de porter plainte contre Arvind Nilmadhub, Raphaël Eggenspieller et Osman Badat, un autre directeur de la société. 

Dans sa déposition, il soutient que les accusations d’Arvind Nilmadhub ne sont qu’une pure invention, accusant le trio d’avoir tenté de l’évincer de la direction de MPCL. Or, les trois personnes concernées soutiennent que le Mauricien est devenu actionnaire majoritaire sans leur accord. Après la déposition du Français Eggenspieller, Vedan Choolun a maintenu être victime d’un coup monté.

Mises à jour 

Trois ex-employés de Planet FM ont déposé plainte au ministère du travail

Trois ex-employés de Planet FM ont déposé plainte au ministère du travail contre leur ancien employeur à la mi-journée de ce vendredi 14 juin. Et ce, après avoir reçu hier leur lettre de licenciement, soit un peu plus d’un mois après le début des activités de cette radio.

Pour rappel, Mayfair and Purely Communication Limited, propriétaire de la radio Planet FM, est en pleine phase de restructuration.


La direction de Planet FM : «Ces mesures drastiques ont été inévitables afin de sauver la compagnie et sauvegarder l’emploi des autres employés»

Dans un communiqué émis ce vendredi soir, la direction de Planet FM indique qu'elle a dû mettre un terme aux contrats de 16 de ses employés. 

«Depuis l’arrivée de la nouvelle direction, une annonce sur un exercice de dégraissage ainsi qu’une restructuration allait se faire dans les jours à venir. Ces mesures drastiques ont été inévitables afin de sauver la compagnie et sauvegarder l’emploi des autres employés. La mauvaise gestion de l’ancienne direction avec des salaires exorbitants, ont fait qu’aujourd’hui nous nous retrouvons dans cette situation difficile», explique-t-elle. 

La direction de Planet FM affirme que «tous les droits de chaque employé ont été respectés selon la loi et les clauses de leurs contrats ; avec un préavis d’un mois de salaire».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !