Live News

PNQ : 70 % de la population obtiennent de l'eau potable 24/7, selon Collendavelloo

La «crise de l'eau» dans le sillage des incidents survenus samedi dans trois régions de Curepipe a fait l'objet de la Private Notice Question (PNQ) du leader de l'Opposition à la rentrée parlementaire ce mardi 26 mars.

Les deux tuyaux reliant La Brasserie à La Marie datent de plus de 100 ans. Raison pour laquelle de nombreux habitants de Curepipe font face à des coupures d’eau, a expliqué le Deputy Prime Minister et ministre des Services publics, Ivan Collendavelloo, en réponse à la PNQ, du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval.

«Those who laugh will know who laugh the last…»

Ivan Collendavelloo a indiqué que 70 % de la population bénéficient de l’eau sur une base 24/7 et que «those who laugh will know who laugh the last». Il a affirmé qu’un exercice d'appel d’offres pour le remplacement de deux tuyaux dans la région de Curepipe a été lancé le 25 janvier 2019. Exercice qui a pris fin le 27 février 2019. Les offres reçues sont désormais à l'étude, précise le numéro 2 du gouvernement.

12 mois de travaux

Les travaux débuteront en mai et s'étaleront sur une période de 12 mois.

Le Deputy Prime Minister a précisé qu'une réunion s'est tenue en février 2019 entre les parties concernées pour discuter du problème d’eau à Curepipe. Les représentants des habitants ont alors été informés que des tuyaux de remplacement temporaires seront installés, explique Ivan Collendavelloo.

Pour venir à bout du problème d’eau, le leader de l’Opposition a suggéré au gouvernement de venir de mettre sur pied une «task force» sur la question.

A une question du leader de l’Opposition qui voulait savoir pourquoi le gouvernement a pris quatre ans pour lancer un appel d’offre, le Deputy Prime Minister a répondu que tout ne peut être fait d’un seul coup et que le «planning» a été respecté. Cependant, ajoute-t-il, l'état de certains tuyaux a commencé à se détériorer à Curepipe.

Ivan Collendavelloo a tenu à préciser que l’eau distribuée dans la région de Curepipe était tout à fait propre à la consommation, comme l'attestent les tests effectués par le ministère de la Santé.  L’eau provenait, selon lui, de La Brasserie.

«False rumours»

Le Deputy Prime Minister a avancé que c'est «only from PMSD circles» qu’on a fait croire que l’eau venait de la rivière. «It is not true and it is irresponsible for person in serious position to spread false rumours». Il a ainsi accusé le PMSD d’avoir incité certaines personnes à descendre dans la rue dans la soirée du samedi 23 mars. Cette attaque d'Ivan Collendavelloo contre le PMSD a provoqué un brouhaha dans l’hémicycle. La Speaker de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee, a dû intervenir pour calmer les esprits.

Cette PNQ a été marquée par moments par de vifs échanges entre Xavier-Luc Duval et Ivan Collendavelloo. Ce dernier, sur un ton sarcastique, devait qualifier le leader de l'Opposition de «best leader of opposition we ever had».