Live News

«Pins lazou» au Parlement : tout ce qu'il faut savoir et retenir de l’image du jour à l'Assemblée nationale

Il a eu un geste qui lui coûte cher. Jean-François Chaumière, conseiller au bureau du Premier ministre, a été surpris sur les images de la chaîne parlementaire mauricienne en train de «pincer» la joue de la députée du MSM, Sandhya Boygah, au Parlement en ce mercredi 19 juin.

La scène a été filmée au moment où il était sur le point de quitter l'hémicycle. Les caméras étaient alors braquées sur le Private Parliamentary Secretary (PPS), Toolsiraj Benydin, qui venait à peine de débuter son intervention sur les débats budgétaires 2019/2020.

Comme Sandhya Boygah est assis à la rangée qui se trouve juste derrière celle où Toolsiraj Benydin prend place au sein de l'hémicycle, le geste de Jean-François Chaumière a été capturé par les caméras de l'Assemblée nationale qui diffusent en direct sur la chaîne parlementaire. Les images sont relayées sur les sites locaux d'informations qui retransmettent en live les travaux parlementaires. La vidéo est ainsi devenue virale, suscitant de nombreuses réactions et commentaires.

Si Jean-François Chaumière parle d'un «geste d'amitié» et a présenté ses excuses à la députée Sandhya Boygah, celle-ci, en larmes sur les ondes de Radio Plus, a déclaré ceci : «On n’est pas des amis… Mo pa donn personn consentement tous mo la zou».

La sanction est tombée en débutée en soirée. Jean-François Chaumière a été interdit d'accès au Parlement, et ce, jusqu'à la fin de la présente session parlementaire. A savoir qu’une session comporte plusieurs séances. En d'autres termes, Jean-François Chaumière ne pourra plus se rendre dans l'hémicycle et/ou dans l'enceinte de l'Assemblée nationale jusqu’à la dissolution du Parlement. Cette décision a été prise par la Speaker Maya Hanoomanjee. Dans son ruling, elle parle de «unwarranted and offending gesture» qui porte préjudice à la députée Sandhya Boygah.

Jean-François Chaumière n'est pas un inconnu de l'hémicycle. Cet ancien président du Parti travailliste avait été nommé Deputy Speaker de l'Assemblée nationale après les élections de 2005. C'est en 1995 qu'il a été élu pour la première fois sous la bannière du PTr. Jean François Chaumière est alors nommé Deputy Chief Whip et Junior Minister à l’Environnement successivement.

Candidat dans la circonscription no 15 (La Caverne-Phoenix) aux législatives de 2005, il termine en quatrième position et est repêché comme Best Loser. Après son passage au poste de Deputy Speaker, il est nommé en 2008 ministre du Travail et des Relations industrielles.

En 2010, Jean-François Chaumière n’est pas élu. Il démissionne de toutes les instances du PTr en 2011. Aux législatives de décembre 2014, il s'est rapproché de l'alliance Lepep. Le 1er novembre 2015, il est nommé Senior Adviser de sir Anerood Jugnauth, alors Premier ministre. Il conserve son poste de conseiller après que Pravind Jugnauth a succédé à son père au poste de Premier ministre en janvier 2017. L’ancien rouge qui a viré à l’orange s'est défendu d’être un ‘roder bout’ dans une interview accordée au Défi Quotidien en novembre 2015. Marié, Jean-François Chamière est père d’un garçon.

De son côté, Sandhya Boygah, un temps proche du PTr, s'est jointe au MSM avant les législatives de 2014. L'ancienne vice-présidente du conseil de district de Pamplemousses-Rivière-du-Rempart a été élue dans la circonscription no 11 (Vieux-Grand-Port-Rose-Belle).

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !