Magazine

La Turquie et ses trésors

Véritable carrefour de cultures, située entre l'Europe et l'Asie, La Turquie, autrefois appelé "Asie Mineure" est la promesse d'un voyage riche en découvertes.

De la Cappadoce, en passant par Konya, Pamukkale, sans oublier Istanbul, la Turquie vous offre la possibilité de cheminer dans des lieux historiques, mythologiques et religieux, tout en régalant vos papilles et pupilles. Atom Travel, en collaboration avec Renk Travel et Turkish Airlines, vous emmène découvrir ce pays de 82 millions d’habitants, où l’héritage culturel a su garder son effervescence, tout en cohabitant avec le développement. Suivons Shelen, notre guide.

Pamukkale et sa beauté naturelle sans pareil

Pamukkale est une des régions turques ayant une beauté naturelle sans pareil et des phénomènes naturels. L’eau chaude (40 degrés) fortement minéralisée, qui coule de 17 sources, a laissé des couches blanches sur la pierre et a créé de cascades pétrifiées, ainsi qu'une succession de vasques en gradins.

Laodicée du Lycos

Témoins du temps, Laodicée du Lycos, qui fut fondée par Antiochos II au IIIe siècle, vaut le détour. Sur le site se dressent les vestiges de théâtres, de magasins et de l’immense église byzantine édifiée vers l'an 313.

La cité antique de Hiérapolis

Turquie

Évasion dans la cité antique de Hiérapolis, qui comprend des ruines de l’époque hellénique. En se promenant dans les rues de Hiérapolis, on voit des thermes romains, la basilique et l'ancienne colonnade magnifiquement préservée. Le clou de la visite reste les sources de Travertin, où l'eau riche en minéraux s'écoule sur un paysage blanc.

L’eau chaude (40 degrés) fortement minéralisée, qui coule de 17 sources, a laissé des couches blanches sur la pierre.


Istanbul : la ville cosmopolite et colorée à souhait

Istanbul
Istanbul est une destination shopping célèbre pour tout ce qu’elle offre comme choix et prix.

Istanbul est la seule ville au monde qui se situe sur deux continents, à la fois sur le continent Européen et Asiatique. Dynamique et cosmopolite, Istanbul regorge de monuments et de lieux à ne pas rater. De plus, à Istanbul, les mordus du shopping seront servis en termes de choix de centres commerciaux, sans compter que presque toutes les marques européennes qui y sont présentes à un prix inférieur à celui d’Europe.

Sainte-Sophie

Basilique, puis mosquée avant d’être musée, Sainte-Sophie subjugue par sa beauté. Lorsqu’on lève les yeux, l’on se sent tout petit. On aperçoit deux immenses médaillons noirs calligraphiés de lettres d’or portant les noms d’Allah et de Mahomet, et plus haut, sur la voûte, une mosaïque représentant la Vierge Marie. La décoration intérieure est magistrale, avec du marbre couvrant tous les sols et les murs, des mosaïques à fond d'or couvrant autrefois toutes les voûtes et coupoles, des colonnes monumentales en diverses roches précieuses, sa couverture en coupole et demi-couples, qui semble suspendue dans les airs… Tout est d'une immense valeur autant technique qu'artistique.

Le marché des épices

Un petit tour au Marché aux épices, également appelé le Marché Égyptien, est une véritable incursion dans un univers de parfums, de couleurs et de saveurs. On y retrouve les fameuse ‘turkish delights’, les fruits secs, en passant par des plantes médicinales, les épices, des souvenirs turcs…

La Mosquée Bleu

Située dans le quartier de Sultanahmet, la Mosquée Bleu se dresse juste en face de la basilique Sainte-Sophie. La mosquée est surmontée d’une majestueuse coupole, entourée de quatre demi-dômes et repose sur quatre imposantes colonnes et il est doté de six minarets. À l’intérieur, les travaux de rénovation sont en cours. Plus de 200 fenêtres illuminent cet édifice, dont le surnom européen de ‘mosquée bleue’ provient de la couleur dominante de la faïence d’Iznik, qui orne son intérieur.

La cuisine turque : un délice

La culture culinaire turque recèle de nombreux mets qui offrent des saveurs et des senteurs enchanteresses Parmi les spécialités turques les plus connues, on compte les légumes farcis (dolma), la soupe de lentille corail (mercimek çorbasi), les grillades (kebap), les raviolis (mantı), les feuilletés (börek), les plats de riz (pilav) et les pâtisseries (baklava, lokum et künefe). Et le riz peut être servi avec des fruits.


La Cappadoce et ses sites historiques

Les cheminées de fée

Les cheminées de fée peuvent atteindre de dizaines de mètres de haut.
Les cheminées de fée peuvent atteindre de dizaines de mètres de haut.

Situé au centre de la Turquie, à plus de mille mètres d'altitude, la Cappadoce ressemble à un paysage lunaire, où des montgolfières sont devenues une attraction touristique à part entière. Même si le thermomètre oscille entre -6 et -2 degrés, difficile de passer à côté de ces longues tours en roche appelées cheminées de fée, qui ont élu domicile dans les diverses vallées de la Cappadoce. De formation volcanique, ses formations géologiques ont été sculptées en forme de champignons par l’érosion, la pluie et le vent.

Musée en plein air de Göreme

Le Musée en plein air de Göreme.
Le Musée en plein air de Göreme.

C’est un ensemble d’églises, de chapelles et de monastères creusés dans la roche que nous avons découvert au Musée en plein air de Göreme. Ce site est un véritable témoignage de la ferveur chrétienne qui a baigné les lieux dès le IVe siècle. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, ces sanctuaires chrétiens abritent sur ses murs maints œuvres de l'art byzantin et de nombreuses fresques devenus célèbres.

La cité souterraine de Kaymakli

Kaymakli
La cité souterraine de Kaymakli.

La cité souterraine de Kaymakli, qui a été sculptée dans la roche avec ses huit niveaux atteignant 70 mètres sous terre, date probablement de VIIIe siècle av. J.-C. Quatre des huit étages sont ouverts au public. Selon notre guide, les habitants choisirent de vivre une partie du temps, pas plus d’une semaine, sous terre afin de se protéger contre les ennemis. Claustrophobes s'abstenir, car cette visite vous emmène dans les entrailles de la terre en empruntant des escaliers étroits. En parcourant le circuit aménagé sur place, on y découvre au premier niveau une petite étable, au deuxième niveau un lieu de culte, une église dotée d'une nef et de deux absides. Le troisième niveau démontre des espaces de stockage, des presses à vin et à huile, ainsi que des cuisines. Le quatrième niveau comprend des aires de stockage.

La Vallée des Pigeonniers

Vallée des Pigeonniers
La vallée des pigeonniers.

C’est une magnifique carte postale qui se dresse devant nous, à La Vallée des Pigeonniers, site qui tient son nom des nombreux pigeonniers taillés dans la pierre. Ce fabuleux labyrinthe est constitué de formations rocheuses et de demeures troglodytes. Ce terrain varié s'étend sur des kilomètres entre Göreme et Uçhisar.

Le musée de Galip

Galip, le potier, possède également un musée de cheveux.
Galip, le potier, possède également un musée de cheveux.

À Avanos, c’est Galip, potier de renommée mondiale, qui nous accueille dans sa boutique, qui fait aussi office de musée. Mais cet endroit n'est pas qu'une boutique, c'est d'abord le partage d'un métier et d'un savoir-faire incroyable. Et Galip s’en donne à cœur joie avec une petite démonstration de poterie. Aussi, une multitude de salles renferment des productions de style et de complexité différents de ses œuvres.


Éphèse : vestiges archéologiques des cités grecques

L’amphithéâtre à Éphèse.
L’amphithéâtre à Éphèse.

Situé à 20 km de Kusadasi, le site archéologique de la ville d'Éphèse est un véritable joyau de l’antiquité. Colonnades, pans de murs, sculptures, fresques et mosaïques… témoignent de cette ancienne cité, fondée vers Xe siècle avant J.C, par les Grecs. Elle devait notamment sa puissance à son port, l’un des plus importants de la mer Égée. Déambuler dans les vestiges du site archéologique, en passant par la rue Arcadiane, avec ses pavés de marbre, ou encore le théâtre est un véritable délice visuel. Dans l’amphithéâtre se déroulaient des combats de gladiateurs. Plus loin, nous découvrons un des points d’orgue du site : la bibliothèque de Celsius, fondée au IIe siècle en l’honneur du gouverneur Celsius. Sa splendide façade a été reconstituée grâce aux éléments originaux mis à jour lors de fouilles.

La maison de Marie à Éphèse

La maison de Marie à Éphèse

Moment fort en émotion dans la Maison de Marie, transformée en chapelle où la foule se presse pour se recueillir. C’est sur des fondations découvertes en 1891 que fut reconstruite une belle maison devenue chapelle. Selon notre guide, après la mort du Christ, qui avait confié Marie à l’apôtre Jean, le saint homme et la sainte vierge, fuyant la persécution à Jérusalem, vinrent à Éphese et auraient séjourné dans cette maison. Plus loin, de la maison, un mur est tapissé de milliers de parchemins contenant des vœux.

Basilique de Saint-Jean

Turquie

Un des lieux à visiter à Selçuk, en dehors d'Éphèse, est la basilique Saint-Jean, qui se trouve sur la colline d'Ayasuluk. On dit que Saint Jean aurait écrit son Évangile sur cette colline et que l'empereur Justinien a fait ériger la basilique au-dessus de la tombe renfermant la dépouille du saint. Sur le site, en regardant bien les différentes colonnes, on peut apercevoir différents symboles et gravures…

Basilique

Au loin, on peut apercevoir le temple d'Artémis, qui fut l'une des Sept Merveilles du monde, mais dont il ne subsiste qu'une seule colonne.

Konya et le musée de Mevlana

Konya et le musée de Mevlana

Konya, qui compte plus de 2 millions d’habitants, abrite le musée de Mevlana, de la confrérie des Derviches Tourneurs. Composé d'une tour recouverte de céramique verte et d'un mausolée, l'endroit attire des dizaines de milliers de visiteurs chaque année. Il permet de découvrir la bibliothèque, l'école, les lieux de vie et les salles où les rituels étaient pratiqués, quand le musée était encore un couvent, ainsi que les dépouilles de plusieurs figures importantes de l'ordre des Mevlevis.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP