Techno

Informatique : accord parental pour mieux protéger les enfants qui surfent sur l’internet

enfants Les enfants sont vulnérables sur internet. C’est pourquoi il existe une série de mesures et d’outils à utiliser pour les protéger en ligne.

Les enfants sont vulnérables en ligne comme on a pu le voir récemment avec les différent défis. Il existe pourtant des outils et des pratiques à adopter pour protéger les enfants lorsqu’ils surfent sur internet.

Les défis en ligne, qui ont impacté sur au moins cinq enfants mauriciens, remet sous les feux des projecteurs les outils de protection des jeunes internautes. Les enfants sont vulnérables sur internet. C’est pourquoi il existe une série de mesures et d’outils à utiliser pour les protéger en ligne.

Pour rappel, un des défis a controverse est une série de challenges dangereux que les enfants doivent relever et qui peuvent aller jusqu’au suicide. Pour les convaincre, un personnage fantomatique menace ses proies dans des messages. Ces derniers sont diffusés à travers des vidéos incrustées au milieu de dessins animés ou directement sur les services de messagerie, tel que Messenger et Whatsapp, entre autres.

Il est tout à fait possible pour les parents d’interdire l’accès aux sites de leur choix et ceux considérés comme nocifs pour les enfants ou les adolescents en utilisant des logiciels de contrôle parental. Les informaticiens du groupe mauricien Hackers.mu recommandent des programmes comme PicBlock, BlockSmart, Blue Coat K9 Web Protection, Microsft Family Safety, Qustodio, Kurupira Web Filter, Web Patrol et Drainware Parental Control, entre autres.

Il est également possible de donner aux enfants des comptes sans aucun privilège administratif sur ordinateur. Ainsi, ils ne pourront pas installer de logiciels sans le contrôle des parents. Par ailleurs, des logiciels, comme Malwarebytes par exemple, détectent également les sites internet suspects. Sur smartphone, des applications équivalentes existent, comme Spin Safe Browser, qui bloque l'accès aux sites à risque. Il peut être facilement téléchargé sur l’App Store ou Google Play Store. De plus, les membres de Hackers.mu ajoutent que les parents peuvent utiliser Adult Blocker ou Porn Block qui ont pour but de bloquer des contenus de type pornographique.

Récemment, le National Computer Board (NCB) a publié une série de mesures destinées aux parents afin de protéger leurs enfants sur internet. D’abord, il faut les encourager à parler de leurs expériences sur internet, notamment des choses qui les ont éventuellement choqués. Dans le cas où ils sont inscrits sur des services de messagerie, des réseaux sociaux ou des plateformes de jeux vidéo en ligne, il faut s’assurer qu’ils ne partagent pas des informations personnelles. D’ailleurs, il est essentiel de leur apprendre à ne pas donner des informations qui pourraient aider une tierce personne à les retrouver, comme leurs adresses ou les noms de leurs écoles.

Ils doivent également comprendre qu’il ne faut pas partager les mots de passe ainsi que les numéros de carte de crédit sur internet. Cela peut paraître évident pour des adultes, mais pas forcément pour des enfants. Enfin, ils ne doivent jamais accepter des cadeaux ou des invitations de personnes qu’ils ont rencontrées en ligne.

Aucun de ces outils ne remplace la vigilance des parents. Les enfants doivent donc rester sous la surveillance d’adultes lorsqu’ils sont sur un téléphone portable ou devant un ordinateur. C’est pourquoi il est conseillé qu’ils utilisent ces appareils dans le salon et non pas seuls dans leurs chambres.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !