Live News

Hippisme – Liste des actionnaires dévoilée : Lee Shim et SMS Pariaz liés à People’s Turf PLC

Jean Michel Lee Shim a investi Rs 5 490 000 dans la PTP.

On connaît les noms des actionnaires de  People’s Turf PLC Ltd par le biais d’un document émanant du Registrar of Companies (RoC). On retrouve, parmi, le businessman Jean Michel Lee Shim, et aussi plusieurs des directeurs de la compagnie de paris par ‘Short Message Service’, SMS Pariaz. 

La People’s Turf PLC Ltd (PTP) est dans la course pour obtenir le bail pour l’utilisation du Champ de Mars comme hippodrome. Elle est l’une des deux compagnies, avec la MTC Sports and Leisure Ltd (MTCSL), qui ont fait une demande dans ce sens mardi et qui attendent une réponse de Côte d’Or International Racecourse and Entertainment Complex Ltd (IREC) à ce sujet. 

Le dossier de la PTP a été mis à jour le jeudi 26 mai auprès du Registrar of Companies (RoC). Si auparavant, il n’y avait que la liste de ses directeurs, avec notamment : Khulwant Ubheeram (CEO), Rishi Gopaul, Ashnah Gunessing, Shayfiudhin Hussenee Noor-E-Shad (plus connu comme Me Noor Hussenee), Veer Tejanand Singh Ramdin et Nayroo Deepmala Sok Appadu, cette fois, on a découvert une liste des actionnaires. 

En scrutant les noms de ceux qui ont investi dans la PTP, on retrouve celui de Jean Michel Louis Kioun Fong Lee Shim, ou Jean Michel Lee Shim (JMLS). Celui-ci est le fondateur de la compagnie de paris SMS Pariaz. L’homme d’affaires est le plus gros actionnaire de la PTP avec 5 490 ‘Ordinary Shares’ (OS). On a tenté de le contacter, mais en vain. 

En fouillant dans le RoC, on a trouvé le dossier concernant SMS Pariaz Ltd. Le nom de JMLS n’y figure plus comme directeur ou actionnaire. Par contre, Pazany Thandarayan, qui est un des directeurs et aussi le seul actionnaire de SMS Pariaz, possède 2 950 OS au sein de la PTP. D’autres directeurs de SMS Pariaz ont aussi des parts dans la PTP. Ils sont : Jean Pascal Emmanuel (1 500), Antoine Mico Chung Kon Ying (3 900) et Lo Ah Chin Van Kin (1 900). 

Le deuxième plus gros actionnaire de la PTP est Mahendranath Dindyal, alias Moon, qui possède 4 500 OS. Mahendranath Dindyal était au centre de l’affaire connue comme étant le GamblingGate en 2013, où Rs 26 M avaient disparu du coffre-fort appartenant à Jean-Michel Lee Shim, patron de SMS Pariaz Limited à l’époque. 

Il y a aussi Lisboa Co. Ltd qui possède 2 460 OS. Un de ses directeurs, Lee Kam Chung Lee Cheng Hok, était aussi directeur de SMS Pariaz, comme l’avait indiqué le Premier ministre Pravind Jugnauth lors d’une réponse à une question parlementaire sur SMS Pariaz à l’Assemblée nationale en avril 2017. Quant au CEO, Khulwant Ubheeram, il n’a que 300 OS.

L’autre fait qui saute aux yeux est que la PTP, Lisboa Co. Ltd et SMS Pariaz Ltd ont le même secrétaire, soit Teamology Secretarial Services Ltd, qui se trouve au rez-de-chaussée, au numéro 50, Avenue des Mouettes, à Sodnac, Quatre-Bornes. Cette adresse est aussi la ‘Registered Office Address’ de la PTP. 

La PTP avait fait ressortir début avril que des actions ordinaires étaient disponibles à Rs 1 000 chacune et que le « deadline » pour souscrire était jusqu'au 15 avril. Au total, 52 100 actions pour une valeur de 
Rs 52 100 000 ont été émises. La PTP a donc les fonds nécessaires pour remplir l’une des conditions que lui avait imposées la Gambling Regulatory Authority (GRA). Cela, quand elle lui avait donné une ‘letter of intent’ pour peut-être obtenir une licence de ‘Horse Racing Organiser’. 

La PTP est dans l’attente d’une réponse positive de Côte d’Or International Racecourse and Entertainment Complex Ltd (IREC) concernant le bail du Champ de Mars. Gagnera-t-elle cette course face à la MTCSL ? Si c’est le cas, elle devra remplir d’autres conditions pour obtenir sa licence d’organisateur des courses. En cas d’une autre réponse positive, la PTP devra trouver un accord avec le Mauritius Turf Club (MTC) pour l’utilisation du paddock, de la ‘jockey’s room’, de la salle des commissaires et d’autres équipements et locaux nécessaires pour organiser les courses. Ou la PTP devra trouver d’autres solutions. Les options restent ouvertes. Tout dépendra d’abord de la décision de Côte d’Or IREC concernant le bail du Champ de Mars, qui sera peut-être annoncée ce vendredi. 

  • Ed nou pou kont ou!

  • Mauritius Finance

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !