Actualités

Higher School Certificate : performance notable des collèges régionaux

laureats Il faut dorénavant compter avec les candidats des collèges régionaux dans la course aux lauréats.

Les collèges régionaux se distinguent année après année par leurs performances au niveau du Higher School Certificate. En plus des lauréats, plusieurs de leurs élèves figurent dans la liste des Top 500 de Cambridge.

Le taux de réussite aux examens du Higher School Certificate (HSC) de 2018 a connu une légère amélioration passant de 74,37 % en 2017 à 74,90 %. Parmi les 9 408 candidats qui ont participé à cette épreuve, 2 013 ont concouru pour une bourse d’État.

Et plusieurs collèges régionaux se sont distingués en plaçant des candidats dans la liste des 45 lauréats. Ces établissements sont notamment : Rajcoomar Gujadhur SSS, Sookdeo Bissoondoyal State College et Piton State College.

La tendance se dessine depuis quelques années. Les bourses d’État ne sont en effet plus l’apanage des établissements considérés comme des star colleges. Un coup d’œil aux Top 500 de Cambridge de la cuvée 2018 en donne un apperçu éloquent.  Dans cette liste des meilleurs candidats, on retrouve Modern College, Lady Sushil Ramgoolam SSS, Dr James Burty David SSS, Sir A. Razack Mohamed SSS, R. Seeneevassen SSS, Swami Vivekananda SSS, Sodnac SSS, Hindu Girls College, Beekrumsing Ramlallah SSS, Vacoas SSS, Seewa Bappoo SSS, Camp de Masque State College et Sharma Jugdambi SSS.

Cette tendance devrait s’accentuer. D’autant qu’avec la création d’académies en 2021 dans le cadre de la réforme de l’éducation, seize bourses supplémentaires destinées aux étudiants des collèges régionaux seront introduites.


Vikash Ramdonee : «Les académies ne pourront absorber tous les bons éléments»

vikashLe collège Beekrumsing Ramlallah SSS (également connu comme Mapou SSS) a démontré que les collèges régionaux ont aussi du potentiel. « C’est la première fois qu’un de nos élèves se classe parmi les Top 500 de Cambridge. Notre performance s’est améliorée cette année. Le taux de réussite a augmenté de 10 %. Je dois souligner que nous accueillons des élèves considérés comme des low average et que nous déployons beaucoup d’efforts pour offrir à nos élèves le meilleur encadrement possible. C’est la même chose dans toutes les collèges de l’île et c’est pourquoi je crois qu’il y aura davantage de lauréats et d’élèvess classés issus d’établissements régionaux dans les années à venir », estime Vikash Ramdonee, recteur du collège.

Celui-ci est convaincu qu’un personnel heureux transmet son bonheur aux étudiants. « Dans notre école, nous avons un personnel dévoué qui travaille dur, afin de motiver et de soutenir nos élèves », dit-il.

C’est, selon lui, la raison pour laquelle de nombreux étudiants performants choisiront de rester dans leurs collèges régionaux pour poursuivre leurs études en HSC. De plus, fait-il ressortir, même s’il y en a douze,  « les académies ne pourront absorber tous les bons éléments ».

Le recteur est également d’avis qu’il est important que les parents comprennent que lorsque leurs enfants ne sont pas performants, ils doivent refaire leur classe. « Lorsqu’un élève peu performant est promu, il n’aura certainement pas une bonne note par exemple lors des examens du SC ou du HSC. Ces élèves doivent donc repasser les examens, et les frais ne sont plus payés par l’État. Il arrive souvent que lorsque les parents n’ont pas les moyens de payer les frais d’examen pour le second sitting, les élèves arrêtent leurs études. Les parents doivent donc être conscients que répéter une classe augmente les chances de réussir plus tard. »


Ranjan Betchoo : «La liste des lauréats et des classés est révélatrice»

ranjanEn plus d’avoir décroché un lauréat cette année, le Piton State College compte neuf étudiants classés dans la liste des Top 500 de Cambridge. Selon Ranjan Betchoo, recteur de l’établissement, la performance des écoles régionales peut toujours s’améliorer, car même si beaucoup optent pour des stars schools, les institutions régionales décrochent des résultats honorables.

« Les élèves qui souhaitent être transférés dans des académies pourront en faire la demande. Les autres continueront leur cheminement scolaire dans les collèges régionaux. Bien entendu nous sommes là pour conseiller et guider. On ne peut pas retenir un enfant surtout quand les combinaisons des matières ne sont pas disponibles dans l’établissement », indique-t-il.

Ranjan Betchoo souligne que la même attention est accordée à tous les élèves qu’ils soient dans un collège d’élite ou dans un collège régional. « Par exemple dans notre établissement, selon les besoins de l’enfant, différents niveaux de soutien pédagogique sont proposés. Ceux qui veulent travailler davantage ou qui ont besoin de conseils sont toujours libres de contacter leurs professeurs. »

Le recteur de Piton State College est d’avis que tous les étudiants ont le potentiel pour devenir des lauréats. « Tous les apprenants peuvent le faire, car comme vous le constatez depuis quelques années, les collèges régionaux arrivent à se faire une place parmi les grands. L’exemple de nos classés et de l’élève classé du Newton College sont forts révélateurs. Mais j’estime que les maîtres mots sont la discipline, la rigueur et la détermination. Le soutien des enseignants et des parents est aussi primordial. »


Mira Bissoonauthsing : «Davantage de lauréats dans collèges régionaux dans les années à venir»

La rectrice de Seewa Bappoo SSS déclare que la compétition pour devenir lauréat est très rude. « C’est un travail d’équipe. On peut y arriver avec le soutien des enseignants, de l’école et des parents. L’élève doit faire preuve de discipline et de persévérance pour atteindre ses objectifs. »

Mira Bissoonauthsing estime qu’il y aura plus de lauréats dans collèges régionaux dans les années à venir. « Dans trois ou quatre ans, nous aurons plus de lauréats et de nombreux étudiants des collèges régionaux seront des classés dans la liste des boursiers. Je pense que cela tiendra du fait qu’il n’y aura pas de Grade 7 et de Grade 8 dans les collèges d’élite. Les étudiants iront dans les collèges régionaux et parmi eux il y aura beaucoup d’étudiants performants et de futurs lauréats. C’est au niveau de l’école que nous devons motiver nos étudiants à rester dans notre institution pour poursuivre les études en School Certificate et Higher School Certificate », explique-t-elle.

La rectrice est également convaincu que les seize bourses supplémentaires destinées aux collèges régionaux, qui seront introduites prochainement, encourageront les étudiants à rester dans l’établissement secondaire où ils ont fait leurs débuts.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !