Live News

Facebook réagit à la proposition de l’Icta

Le réseau social Facebook est le principal concerné par la proposition de l’Information and Communication Technologies Authority (Icta) de contrôler les réseaux sociaux. 

Sollicité pour un commentaire par Le Défi Media Group, un porte-parole de Facebook basé en Afrique du Sud affirme que le réseau social suit de près la situation.

« Nous continuons de suivre de près les développements à Maurice sur la nouvelle loi que l’Icta a proposée concernant la surveillance des activités sur les réseaux sociaux dans le pays, et nous en étudions les possibles implications. Nous croyons qu’Internet a un grand pouvoir pour le développement social et économique, avec la liberté d’expression comme droit humain fondamental. Nous continuerons de travailler dur pour protéger et défendre ces valeurs à travers le monde », dit-il dans un courriel.

Pour rappel, l’Icta propose dans un document de consultation publié le 14 avril 2021, un système qui interceptera, décryptera, stockera et analysera tout ce que les Mauriciens consultent et publient sur les réseaux sociaux, notamment Facebook. Les contenus jugés préjudiciables seront retirés et des pages pourront être bloquées. 

Les membres du public sont invités à soumettre leurs points de vue sur le dossier à l’adresse email [email protected] au plus tard le 5 mai 2021 à 16h. Des questions leur sont posées dans le document de consultation qu’il est conseillé de lire dans son intégralité avant de soumettre ses commentaires.

>> A lire aussi : l’Icta sonde le public sur le mauvais usage des réseaux sociaux


 

Lire La Suite 

  • Health matters

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !