Live News

Enquête judiciaire sur la mort de Soopramanien Kistnen : un représentant de Huawei interrogé sur les images Safe City

Shaffeeq Eydatoulah, le représentant de la compagnie Huawei Technologies (Mauritius), quittant le tribunal de Moka (Photo : Rajenee Panchoo)

Shaffeeq Eydatoulah, un représentant de la compagnie Huawei Technologies (Mauritius), est entendu à la barre des témoins, au tribunal de Moka, dans l’enquête judiciaire sur la mort de Soopramanien Kistnen ce mercredi. 

Il a expliqué que son entreprise fut le « sub-contractor » sur le projet des caméras Safe City. 

Interrogé par Me Azam Neerooa du bureau du Directeur des Poursuites Publiques (DPP) sur la possibilité de retracer les images qui ont été remplacées après le délai de 30 jours, il a répondu qu'il va s’enquérir auprès de la maison mère en Chine et ensuite informer le tribunal.

Pour rappel, le constable Abhiram lors de son audition en décembre dernier avait déclaré avoir visionné les images des caméras Safe City aux abords de Palma, Quatre-Bornes et La Louise. Il a maintenu qu'il n'y avait aucune image datant du 16 octobre 2020 des caméras se situant à La Louise.  

C’est ce jour-là que Soopramanien Kistnen, un ex-agent du MSM et homme d’affaires, avait disparu. Son cadavre a été retrouvé deux jours plus tard dans un champ de canne à Telfair, Moka. Le DPP a institué une enquête pour faire la lumière sur les circonstances entourant sa mort.

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !