Politique

Discours du Nouvel An - Pravind Jugnauth : précisions et omissions

Dix-sept minutes pour convaincre. Dans son discours adressé à la nation à l’occasion du Nouvel An, Pravind Jugnauth s’est appliqué à convaincre la population du bien-fondé de sa politique économique et sociale. Outre l’annonce que l’éducation supérieure sera gratuite, le PM a abordé d’autres thèmes, et en a omis quelques-uns…

Pouvoir d’achat

Le PM rappelle que son gouvernement a introduit le salaire minimum et la Negative Income Tax. Grace à cela, « plus de 100 000 familles ont retrouvé de la dignité dans le travail ». « L’Income Tax a baissé à un niveau jamais atteint », du soutien supplémentaire accordé à ceux qui construisent ou achètent un logement et « on n’a pas hésité à taxer les plus riches, car nous sommes convaincus qu’il faut plus de justice sociale. »

« Très bonne croissance »

La croissance est de 3,8 % pour 2018. Le chômage est passé à 6,9 %, soit le niveau le plus bas de ces 15 dernières années. « Une performance honorable pour une année difficile sur le plan mondial », juge Pravind Jugnauth, qui est aussi ministre des Finances. Les affaires ont « bien repris dans différents secteurs, car les entrepreneurs ont regagné confiance dans l’économie ». « Tous les secteurs de l’économie se sont bien redressés ». 

Les grands chantiers

« Maurice est un grand chantier. » Si Pravind Jugnauth cite plusieurs gros projets, dont l’échangeur de Phœnix, il s’attarde surtout sur le Metro Express qui sera opérationnel cette année. Ce projet « qui marquera notre Histoire » correspond, dit-il, à la vision moderniste qu’il a pour Maurice. »

Si jusqu’ici, il a toujours été question que le premier Metro reliera Port-Louis à Rose-Hill en septembre, Pravind Jugnauth n’a pas précisé de date dans son message et soutient que « le premier train roulera cette année-ci. Ma vision est qu’à l’avenir, il y aura le Metro Express dans les quatre coins de l’île. Le développement doit toucher tout le monde. »

Logements sociaux

Le GM avait promis de construire 10 000 logements sociaux. Pravind Jugnauth soutient que d’ici la fin de l’année, 12 000 auront été livrés.

Ordre et paix sociale

Le combat contre la drogue reste la priorité du gouvernement. Une fois de plus, le Premier ministre remercie l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) pour le travail accompli. Cela alors que la commission d’enquête contre la drogue avait recommandé le démantèlement de cette unité. Pravind Jugnauth annonce qu’il présidera le National Drugs & HIV Council « pour sensibiliser sur le danger de la drogue et réhabiliter les personnes qui sont tombées dans cet enfer. » Sa mission est de faire de Maurice, « un pays propre où il fait bon vivre. »

Politique

La réforme électorale n’est pas abandonnée. Il invite chaque politicien « qui se respecte » à soutenir sa démarche. Mais, il n’annonce pas s’il compte présenter à nouveau le texte de loi au Parlement, dans l’objectif de le faire adopter s’il obtient le soutien de ¾ des députés. Rappelons que Paul Bérenger, leader du Mouvement militant mauricien, a demandé, la semaine dernière, que ce projet de loi soit repoussé pour après les élections générales. Le texte sur le financement des partis politiques sera introduit en 2019.

PRB avant janvier 2021 ?

Les syndicats ont demandé la mise en vigueur du rapport du Pay Research Bureau avant janvier 2021. Si jusqu’ici, c’était un non catégorique, Pravind Jugnauth declare : « Je les assure que je prends leur requête en considération ». Faut-il donc s’attendre à ce que le rapport soit implémenté avant la date prévue ? Il ne le précisera pas.

Retraités

En 2014, la pension de retraite était de Rs 3 623 par mois. À partir de ce mois-ci, elle sera de Rs 6 210. « Tant que je serai là, les vieilles personnes auront toujours une considération spéciale. » 

Privy Council

Le 15 janvier, l’appel du Directeur des poursuites publiques contre l’acquittement du Premier ministre dans l’affaire MedPoint sera pris devant le comité judiciaire du Privy Council, avec une possibilité d’un « order from the Bench » immédiat. Pravind Jugnauth n’aborde pas la question. Pourtant, celle-ci est d’une extrême importance, car si l’appel est retenu, le Premier ministre écopera de 12 mois de prison et perdra son siège. 

Emploi des jeunes

Autre sujet omis durant le discours, le chômage des jeunes. Le taux de chômage chez les jeunes de 16 à 24 ans est d’environ 25 %. Le Premier ministre n’aborde que succinctement la question et ne donne pas de réponse à la problématique.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !