Live News

Confinement : des opérateurs de transport ont du mal à payer leur Leasing 

Il ne fait pas bon, en ce moment, d’être dans la peau de ceux qui doivent rembourser leur emprunt automobile en cette période de confinement. Sans travail depuis des mois avec un secteur touristique paralysé, des opérateurs de transport (vans et autobus) qui transportent des touristes sont dans l’impasse. 

D’un côté, ils éprouvent des difficultés à rembourser leur Leasing. De l’autre, ils doivent subvenir aux besoins de leurs familles et payer des factures. « Je me livre à un véritable numéro d’équilibriste chaque mois. Le reconfinement a aggravé la situation », témoigne l’un d’eux. Ravi Shankar Seeburun, secrétaire de la Tourism Contract Car Owners Association, se plaint que les sociétés de Leasing ne tiennent pas compte du ralentissement des activités et continuent à servir des rappels de paiement à leurs clients. Il est lui-même dans cette situation. Il indique que dans la dernière lettre qu’il a reçue, en date du 23 mars 2021, on lui demande de payer Rs 42 165,03 au plus tard le 26 mars :

« We refer to the above lease contract and we unfortunately note with great concern that your total lease rental, as at 22nd March 2021, shows an overdue balance of MUR 42,165.03 (errors and omissions excepted and excluding late payment surcharge. […..]. You are now hereby called upon, summoned to settle the outstanding rentals together accrued penalty interest by latest this Friday 26th March 2021 », dit-on dans la correspondance. [...] In case you do not comply with the present mail within the above-mentioned delay, we shall forthwith terminate this agreement, claim immediate repossession of our asset and our Attorney-at-Law shall be instructed to initiate such legal procedures that he may deem fit for the recovery of the full balance due (including ongoing late payment surcharge) in line with the Lease Agreement. » 

Ravi Shankar Seeburun lance un appel pour que la Development Bank of Mauritius (DBM) rachète les dettes de ces opérateurs touristiques. « Elle pourra par la suite nous accorder une ligne de crédit que nous rembourserons dès que nous reprendrons nos activités », suggère-t-il. Il indique qu’à l’avenir, ils pourraient même passer par la DBM pour le renouvellement de leurs voitures, au lieu des sociétés de Leasing. 

Même son de cloche du côté de la Tourist Association Bus Owners Association. Anand Beegoo se plaint du fait que des opérateurs reçoivent toujours des « reminders » pour honorer leurs mensualités. « On parle même de saisie de nos véhicules bien que le pays soit en confinement », s’insurge-t-il. Raison pour laquelle il lance un appel au ministre des Finances, Renganaden Padayachy, pour que les personnes concernées obtiennent un long moratoire afin de pouvoir rembourser leurs emprunts dès que le travail reprendra et que la situation retournera à la normale. 

Des opérateurs qui ont contracté des emprunts auprès de la DBM pour l’achat de véhicules et de machines réclament eux aussi un moratoire pour le remboursement de ces dettes. Jayen Chellum, secrétaire général de l’Association des consommateurs de l’île Maurice, insiste pour rencontrer le ministre des Finances dans les plus brefs délais. Il trouve important que les clauses contraignantes figurant dans les contrats liant les sociétés de Leasing et leur client soient modifiées.

  • Health matters

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !