Live News

Comité central du MSM - Pravind Jugnauth : «Un devoir de cimenter les relations entre communautés»

Pravind Jugnauth insiste que l’économie sera sacrifiée avec un autre lockdown.

Le Premier ministre et leader du MSM avait réuni ses troupes au Sun Trust Building pour la réunion du comité central du parti samedi après-midi. Lors de son intervention, Pravind Jugnauth a commenté divers sujets d’actualité, dont la lutte contre la Covid-19, la réouverture des frontières, la quarantaine payante, l’unité nationale et les résultats des dernières élections générales.

« Nous avons réussi à faire de sorte à ce qu’il n’y ait plus de contamination locale depuis ces quatre derniers mois. L’économie fonctionne toujours. Les autres business, les marchands de ‘dholl puri’ et de gâteaux piments, les magasins sont opérationnels. O mwin dimounn pe kapav sirkile. Oui. Il y a un secteur directement affecté. Mais que dois-je faire ? Toute l’économie doit-elle être sacrifiée avec les risques d’une deuxième vague ? Lerla tou bizin ferme y konpri secter touristik », a dit le Premier ministre à ses troupes.

Réouverture des frontières

Selon Pravind Jugnauth, « nous devons prendre nos responsabilités ». Il soutient que « les gens ont peur de voyager », en faisant référence à la réouverture partielle des frontières. « Je peux vous garantir que ma priorité, c’est la santé de la population. J’ai dit que nous procédons par étapes en ce qui est de la réouverture des frontières. La première étape consistait à rapatrier les Mauriciens. La majorité ou presque est rentrée au pays. Les autres Mauriciens, les étrangers détenant des permis et travaillant à Maurice et les touristes peuvent venir à Maurice, mais doivent impérativement passer par la quarantaine », a-t-il rappelé.

Quarantaine payante

Pendant tout ce temps, poursuit PM, le gouvernement honorait les frais d’hébergement des Mauriciens rapatriés. « Mais nous ne pouvons continuer à payer. L’argent est puisé des fonds publics. Les Mauriciens doivent payer leurs frais d’hébergement, car la situation restera difficile aussi longtemps qu’il n’y aura pas de vaccin contre la Covid-19 », a indiqué le leader du MSM. Il a une fois de plus soutenu que l’Organisation mondiale de la Santé a cité Maurice comme exemple en matière de gestion de la Covid-19.

Unité nationale

Pravind Jugnauth a ensuite parlé de l’unité nationale. « Nous avons non seulement le devoir, mais aussi la responsabilité de cimenter les relations qui ont toujours existé entre toutes les communautés ici. Notre philosophie a toujours été porteuse d’unité dans le pays. Je suis fier que le Pape François nous ait honorés de sa visite », a-t-il précisé. Le PM a aussi commenté la manifestation de la diaspora.  « Il n’y a pas eu la moindre manifestation de la diaspora lorsque la Cour Internationale de Justice (CIJ) avait plaidée en faveur de Maurice dans le dossier Chagos. Apre ou vinn dir ou patriot ! Apre ou vinn dir ou kontan ou pei ! », a déploré le Premier ministre.

Scrutins de novembre 2019

Les résultats de la dernière joute électorale ont également été abordés. « Dimounn inn vot pou nou. Le match a été disputé. Nous avons scoré. Ils devront attendre, car la ligue dure 5 ans », a-t-il terminé.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !