Live News

Champs-de-Mars : «Tre anormal ki ena otan aksidan», affirme le PM

La première journée hippique avait mal débuté samedi 15 mai avec la chute du jockey mauricien Akash Aucharuz dans la 3e course

Le décès tragique du jockey Nooresh Juglall, survenu samedi soir, 15 mai, a été commenté par le Premier ministre, Pravind Jugnauth. Il est revenu sur le parcours du jeune père de famille qui résidait à Sainte-Croix. 

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, dans une déclaration diffusée dans le journal de 19h30 de la MBC, à l’issue de la réunion parlementaire de lundi soir, 17 mai, a présenté ses sympathies à la famille Juglall ainsi qu’à ses proches. Il dit avoir appris que plusieurs autres jockeys ont été blessés lors de la première journée des courses disputée samedi 15 mai. Il leur souhaite un prompt rétablissement. 

Pravind Jugnauth dit avoir aussi appris que Me Satyajit Boolell, le Directeur des Poursuites Publiques (DPP), compte initier une enquête judiciaire pour la faire la lumière sur les circonstances ayant mené à la chute tragique du jockey Nooresh Juglall dans la septième course. 

Le chef du gouvernement souhaite ainsi savoir dans quelles circonstances cet accident a eu lieu « kot linn trazik, parski li finn perdi lavi». Il souhaite également qu’un constat soit effectué sur la piste car, selon lui, « li tre anormal ki ena otan de aksidan ki nou finn trouve pa selman pandan sa zourne-la me ousi dan le passe ». 

Le DPP a annoncé dimanche qu’il était de son devoir d’instituer cette enquête et qu’il était important d’élucider les circonstances ayant conduit au décès du cavalier de l’écurie Rousset. « Eski se lie a leta de la piste, eski finn ena neglizans, eski se enn pir aksidan, se enn lanket zidisier ki kapav donn nou sa bann eklersisman-la », avait affirmé Me Satyajit Boolell.

  • Shell Fuels

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !