Live News

À Bambous : une voiture termine sa course contre les volets d’une boutique

Dimanche soir, la famille a été réveillée par cet accident. Les mains courantes arrachées lors de ce septième accident.
  • C’est la septième fois que des voitures s’encastrent dans le commerce

Prabha Pyneeandee, une gérante d’une boutique à Bambous, est révoltée. Dans la nuit du samedi à dimanche, une voiture a dérapé sur la route principale dans le village pour venir s’encastrer dans les volets de sa boutique. Même s’il n’y a pas eu de blessés, les dégâts sont considérables. Qui plus est, c’est la septième fois qu’un véhicule quitte sa route pour terminer sa course contre le commerce.

« Si cet accident s’était produit un peu plus tôt ou en semaine lorsqu’il y a école, que ce serait-il passé ? » se demande la commerçante. Au cours de la journée du samedi 18 juin, la famille s’était rendue à des obsèques. « Vendredi, il y a eu la veillée funèbre et nous n’avons pu dormir », explique-t-elle.

Dimanche, aux petites heures du matin, alors que la famille dormait à poings fermés à l’étage, elle a été réveillée par un bruit. « J’étais dans un profond sommeil. J’ai entendu un bruit au loin. Ma fille est venue me réveiller. Elle m’a dit qu’il y avait eu un grand bruit et que c’était dans notre boutique. Je lui ai que c’était plus loin et d’aller se remettre au lit », relate cette dernière. 

Cependant, pour se rassurer, sa fille est descendue dans la boutique. « Quand elle est arrivée au bas, elle a vu le capot d’une voiture qui s’était encastré dans les volets. Une autre partie de la carrosserie était dans la boutique. Elle nous a prévenus », se souvient Prabha Pyneeandee. La famille est venue constater de visu ce qui s’était produit. Pour elle, c’est un autre cauchemar. 
« La voiture était presque dans ma boutique. Elle a endommagé mes volets, une vitrine et des produits. Nous sommes allés voir le conducteur. Il est sorti et ne s’est pas attardé. Il a pris la fuite », poursuit-elle. La police de Bambous a été mandée sur les lieux. Les proches s’indignent de cette situation. 

« C’est la septième fois qu’une voiture s’encastre dans mes volets et cause préjudice à ma boutique », lâche-t-elle. En 2018, une voiture avait connu le même trajet et avait fini sa course contre les volets du commerce en pleine nuit. « J’ai déjà fait des demandes pour qu’un ralentisseur soit placé, mais en vain. Le chemin qui mène à La Valette se trouve en face de ma boutique. Les conducteurs y roulent à vive allure. D’ailleurs, un motocycliste y a même perdu la vie récemment. Quand ils négocient le virage, avec la vitesse, ils perdent tout contrôle et finissent leur course contre ma boutique », soupire-t-elle. 

L’année dernière, des mains courantes ont été installées en face du commerce. « Mais ces mains courantes ne servent à rien. Dimanche, la voiture les a arrachées et a foncé sur mon commerce », raconte Prabha qui ne sait plus quoi faire. « À chaque fois, c’est nous qui sommes perdants, car nous devons retaper la boutique à nos propres frais », confie la commerçante. Elle lance un appel aux autorités concernées pour qu’une solution soit trouvée.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !