Live News

Allégation d’usage de faux - Shameem Korimbocus : «J’ai des preuves et j’attends que la police vienne m’interroger pour les déposer»

Shameem Korimbocus.

Bataille à coup d’allégations. Alors que Shameem Korimbocus accuse deux avocats de complot contre le Chief Executive Officer de Mauritius Telecom, une vieille accusation refait surface. Presque dix après, le bloggeur est accusé de faux. 

D’où vient cette accusation ? Il s’agit d’un de ses anciens amis. Il faut remonter à avant 2010. Shameem Korimbocus travaillait alors à la State Property Development Company Ltd (SPDC). Il supervisait le parking du Grenier à Port-Louis. Il aidait souvent un certain habitant du Nord. Un jour, Shameem Korimbocus a demandé à ce dernier d’être un de ses garants pour un emprunt de Rs 350 000 à la Mutual Aid. Or, Shameem Korimbocus devait perdre son emploi. Mais il a continué à effectuer des versements à un de ses garants, alors que l’habitant du Nord s’était retiré comme garant. à l’époque, il avait dit que le bloggeur avait faussé sa signature, mais aucune plainte à la police n’avait été faite. Cependant, c’est en 2020 qu’une plainte est enregistrée contre Shameem Korimbocus. « J’ai des preuves et j’attends que la police vienne m’interroger pour les déposer. Vous verrez ce que cache cette plainte », nous a confié Shameem Korimbocus.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans l'édition de Le Dimanche-L'Hebdo.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !