Live News

Accident à Belle-Vue-Harel : heurté par une voiture Vishnu Padayachy meurt sur le coup 

Maghendiren Padayachy est décédé sur le coup, suite à un violent impact.

Fin tragique pour Maghendiren Padayachy. Âgé de 54 ans, cet habitant de Cottage a été victime d’un accident fatal dans l’après-midi du mardi 22 novembre à Belle-Vue-Harel. Il était à motocyclette quand il a été percuté par une BMW qui doublait une autre voiture. Sa famille est dévastée.

La série noire continue sur nos routes. La dernière victime en date est Maghendiren Padayachy, affectueusement appelé Vishnu par ses proches. Le drame a eu lieu le long de la route principale de La Louisa, à Belle-Vue Harel. Un jeune homme de 26 ans était au volant d’une BMW, de couleur orange, quand il a doublé une autre BMW série grise conduite par une femme de 44 ans qui se dirigeait vers Pamplemousses. C’est alors qu’il a heurté de plein fouet la motocyclette Suzuki sur laquelle se trouvait Maghendiren Padayachy qui venait dans la direction opposée. 

Alertés d’urgence aux alentours de 15h25, les policiers du poste de Piton ont débarqué sur les lieux de l’accident. Le personnel du SAMU, également mandé sur place,  n’a pu que constater le décès du quinquagénaire. Sa dépouille a été transportée à la morgue de l’hôpital Dr. A.G. Jeetoo. L’autopsie pratiquée par le Dr Shaila Prasad-Jankee, médecin légiste de la police, a attribué la cause du décès de Maghendiren Padayachy à de multiples blessures. De leur côté, les deux conducteurs impliqués ont été soumis à un alcootest et au « drug test » qui se sont révélés négatifs. Le jeune homme de 26 ans, blessé, a été admis à l’hôpital SSRN, Pamplemousses. À sa sortie, il sera inculpé pour homicide involontaire. Une enquête est en cours pour connaître les circonstances exactes de cet accident.

« Peintre de profession »

La famille de la victime est inconsolable. Sa fille confie que le jour de l’accident, son père, peintre de profession, était en route pour la maison. « Mo pann resi zwen ek mo papa paski mo ena kour. Li ti pe rod mwa », dit-elle, inconsolable.  « Selon les explications qui m’ont été fournies par les policiers, mo papa ti pe vinn dan enn bon direktyon kot ena enn BMW inn double enn lot loto inn tap ek mo papa. Loto la inn bien bless mo papa. Zot inn amen misier BMW la lopital SSRN et mo papa zot inn amen li fer lotopsi  », ajoute-t-elle. Parlant du conducteur de 26 ans, elle dit déplorer l’indifférence des proches de ce dernier : « Nou pann gagne personn de zot kote kinn vinn presente enn sympathie », confie la jeune fille.

La femme de Maghendiren Padayachy est anéantie. Elle allait fêter ses 11 ans de mariage avec son deuxième époux en décembre prochain, mais elle voit son monde s’écrouler. Elle revient sur les derniers échanges qu’elle a partagés avec l’homme de sa vie. « Sa zour la gramatin, linn bien badine ek mwa. Il cherchait notre fille. Cela faisait deux jours qu’il ne l’avait pas vu, car il rentrait à la maison trop tard. Kan mo tifi sorti kour vini, li rantre dan so lasam, li ena so lokipatyon, saken res dan so lasam. Be li pann zwenn », raconte-t-elle. Ses derniers échanges avec son époux ont eu lieu lors du petit-déjeuner.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !