Actualités

44e anniversaire de l’Helicopter Squadron - Le CP : «Un policier qui perd son sang-froid n’est plus un policier»

«Tout pour la patrie. » Telle est la devise de la Mauritius Police Helicopter Squadron (MPHS), dont les 44 ans d’existence ont été célébrés le mercredi 12 septembre.

Une cérémonie a été organisée dans le hangar de l’unité à l’aéroport de Plaisance. Le commissaire de police (CP) Mario Nobin a salué le dévouement des pilotes de cette équipe. Parlant des récents cas de brutalité contre des policiers, il a souligné l’importance pour un policier de garder son calme. « Un policier qui ne peut garder son sang-froid n’est plus un policier », a-t-il déclaré.

Le CP a ajouté que la société elle-même devient violente. « Nous sommes passés d’une extrémité à une autre. Il fut un temps où on n’entendait parler que d’allégations de brutalité policière. Nous en avons tiré des enseignements. Maintenant nous constatons que certains membres du public deviennent plus agressifs, que ce soit envers des policiers ou d’autres membres de la population. »

Mario Nobin fait ressortir que la police offre son service à la population sans agir de façon répressive. « La police fait usage de la force dans des cas spécifiques.  Le policier doit, dans un premier temps, parler avec la personne. Bizin pa provok sitwayen. Pa adopte enn atitid provokan. Bizin enn atitid ki friendly pou fer dimounn konpran », a-t-il indiqué.

Le CP a tenu à féliciter la Mauritius Police Helicopter Squadron qui compte neuf pilotes dont deux sont issus de l’Indian AirForce. « C’est une petite équipe. C’est un honneur de voir ce qu’elle continue d’accomplir. L’unité a beaucoup de qualités. Elle est déployée de jour comme de nuit pour combattre la criminalité. En ce moment, elle nous aide dans la circulation routière, au niveau des embouteillages. Elle informe le responsable du trafic routier des points de contrôle. Je félicite les membres de cette unité pour leur efficacité », a précisé le CP.


Aswan Seesaha, Deputy ASP : « Nous faisons un noble métier »

À 32 ans, le Deputy Assistant Superintendent of Police Aswan Kumar Seesaha est le plus jeune pilote de la Mauritius Police Helicopter Squadron. Il exprime sa fierté d’appartenir à la force policière. « C’est une immense joie. Je suis fier. Nous intervenons dans de nombreuses situations dangereuses. Nous faisons un noble métier. Nous sauvons des vies », confie le policier, qui était présent avec ses collègues à la cérémonie de mercredi.