Plan stratégique : la MBC veut plus de productions locales

By Thierry Laurent O commentaire //
MBC

C’est la semaine prochaine que le nouveau plan stratégique de la Mauritius Broadcasting Corporation sera présenté aux membres de la direction. Les sources de financement et l’élaboration d’une nouvelle stratégie au niveau des chaînes de la MBC seront abordées.

Les recommandations du plan stratégique restent pour l’heure confidentielles. Toutefois, le Défi Quotidien a pu prendre connaissance de certains points de vue échangés entre le conseil d’administration et ceux mandatés pour préparer ce plan. Il s’agit de Rajun Jugurnath et Dharamaj Paligadu.

Rajun Jugurnath avait, dans le passé, rédigé un rapport d’audit sur la situation pour le moins consternante de la MBC en 2016, alors que Dharamraj Paligadu avait assumé les fonctions d’Officer-in-Charge de la MBC, l’an dernier.

Le board de la MBC avait, lors de ces échanges, émis le souhait de privilégier davantage les productions locales. Cette stratégie permettait à la MBC de rehausser la qualité de ses chaînes. Ce qui devrait attirer plus de publicités et de sponsors. C’est du moins l’avis exprimé par plus d’un au niveau du board. « Nos seules sources de revenus viennent des redevances payées par le public et les revenus publicitaires.

Pour améliorer nos finances, nous devons coûte que coûte obtenir des financements du privé en misant davantaage les publicités », clame un membre du conseil. La rationalisation des chaînes de la MBC sera aussi évoquée dans ce plan stratégique. « Nous disposons de 17 chaînes de télévision. Il faut déterminer s’il faut avoir plus ou moins de chaînes », poursuit cette même source.

Non à NRJ

Le groupe de radio privée français, Nouvelle Radio Jeune (NRJ) avait émis le souhait, il y a un an, d’offrir ses services à la MBC. Le nouveau Board de la compagnie - qui s’était accordé un temps de réflexion - a fait comprendre au groupe français que la MBC avait d’autres priorités.