Live News

Suspension d’Arvin Boolell : la réponse de Sooroojdev Phokeer 

Il a tenu à mettre les points sur les « i » dès le début de la séance parlementaire ce mardi, 29 novembre. Le Speaker de l’Assemblée nationale a commenté l’incident, qui s’est produit dans la soirée du 25 novembre. Et qui a vu la suspension du député rouge, Arvin Boolell, pour quatre séances.

Sooroojdev Phokeer affirme, d’emblée, ceci : «The Honourable Member had engaged himself into an argument with the Chair in the course of which he made certain disparaging remarks challenging the legitimacy of the Chair, and also cast doubt on the election/character insinuating that the present holder of the office does not deserve this position».

Sooroojdev Phokeer précise que le président est élu par la Chambre et n'a pas besoin d'être membre de l'Assemblée nationale, conformément à l’article 32(1)(a)(i) de la Constitution. Il a ainsi cité les noms de plusieurs anciens « speakers », qui n’étaient pas des élus. Notamment Sir Ramesh Jeewoolall, Razack Peeroo et Maya Hanoomanjee.

L’incident ayant entraîné la suspension d’Arvin Boolell s’est produit vendredi soir alors que le Parliamentary Private Secretary (PPS) Prakash Ramchurrun prenait la parole sur l’Occupational Safety and Health (Amendment) Bill. À un moment, Arvin Boolell a fait des remarques au PPS. Le Speaker a réagi : « I’ll take care of that. »

Face à la réaction de Sooroojdev Phokeer, Arvin Boolell lui a lancé : «You are a shame».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !