Live News

Saint-Brandon : les «squatteurs» ont fait part de leur intention de vider les lieux 

Une vingtaine de pêcheurs mauriciens, qui ont élu domicile sur les îles Courson et Tec Tec à Saint-Brandon «ont fait part de leur intention de quitter les lieux au plus tard aujourd’hui, vendredi 28 juillet 2017». 

C’est ce qui ressort d’un communiqué de presse émis par le ministère des Collectivités locales ce vendredi soir 28 juillet.  

Ces pêcheurs, selon le ministère, avaient été sommés d’évacuer les îles depuis août 2016 en raison des effets néfastes notés sur la faune et la flore des îles. 

«Un survol du Dornier a confirmé la présence de pêcheurs et de structures sur les deux îles. De ce fait, des éléments de la National Coast Guard (NCG) se sont rendus sur les lieux le 24 juillet 2017 à bord du Barracuda en vue de démolir ces structures en tôle et béton massif. Les squatteurs qui sont au nombre de 17 sur l’île Courson et 4 sur l’île Tec Tec ont fait part de leur intention de quitter les lieux au plus tard aujourd’hui, vendredi 28 juillet 2017», peut-on lire dans le communiqué. 

Et d’ajouter : «Les limiers de la NCG ont, sur une base humanitaire, laissé une seule structure dont des toilettes afin que les pêcheurs puissent s’y abriter le temps que leur employeur vienne les récupérer» :

Des éléments de la NCG se sont rendus sur les lieux le 24 juillet dernier. 

 

Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !