Législatives 2019

Pravind Jugnauth sur Sudhir Sesungkur : «Linn tenir ban propos inakseptab»

«Linn tenir ban propos inakseptab», a réagi le Premier ministre sortant après la virulente sortie du ministre sortant, Sudhir Sesungkur, contre le MSM hier.

Pravind Jugnauth répondait aux questions des journalistes après une réunion du comité central élargi du parti qui s’est tenu au bâtiment Sun Trust, ce samedi après-midi 12 octobre.

 «Je le laisse assumer la responsabilité de ses propos», a déclaré Pravind Jugnauth.

Le ministre des Services financiers sortant, Sudhir Seesungkur, n’a pas mâché ses mots contre les nouveaux candidats MSM. L’élu de la circonscription no. 10 (Montagne-Blanche/GRSE) des législatives du 2014 n’a pas non plus épargné son leader, Pravind Jugnauth. Et, ce après qu’il n’a pas obtenu l'investiture du parti Soleil aux législatives du 7 novembre prochain. C’était lors d’une réunion nocturne, hier, à Caroline.

« Mo kone osi l’aspiration de boku kamarad pou être candidat. Nou ena boku demande. Malheureusement ena zis 60 candidats ki nou kapav mete. Dan sa 60 candidat la, nou fer la part entre ML, des membres de la Plateforme Militante et des nouvelles têtes comme Alan Ganoo, Kavi Ramano entre autres », a expliqué Pravind Jugnauth. Le Premier ministre sortant dit souhaiter que ces «1-2 mécontentement la rent dan lord».

Pravind Jugnauth a été aussi interrogé sur une vidéo de TOP FM (une enquête intitulée : 'Dans les entrailles du pouvoir, épisode 1 on n’est jamais mieux servi que par soi-même') qui a été retirée du réseau social Facebook moins de deux heures après sa mise en ligne vendredi.

Dans un communiqué émis vendredi, la direction de Top TM affirme que «cette censure de la presse est hautement condamnable». Elle indique que «cette enquête a révélé un énorme scandale avec une dilapidation des fonds publics de plus de Rs 200 millions».

Interrogé à ce sujet, le leader du MSM a déclaré ceci :  «Mo met Top Fm au defi. Si ena kit maldon dan kitsoz, ki zot fer declaration la polis, zot al Icac. Mo trouv drol tou sa letan zot in ress trankil, pa nek vini et vin fer rod  inuendo [...]».

«Ene bandit pou protez ban kriminel»

Interrogé sur l’engagement de Navin Ramgoolam d’ « enlever » les caméras de surveillance du Safe City s’il remporte les élections générales du 7 novembre prochain, le Premier ministre sortant a déclaré ceci : «Le but des caméras Safe city est de rehausser la sécurité dans le pays, voire protéger le peuple contre la criminalité. Li vin dir ou pou enlev tou…Li impe a so limaz et li dekrir li mem ene bandit… ».

Interrogé sur l’agression de deux journalistes lors de réunions politiques jeudi, Pravind Jugnauth affirme qu’il «condamne celui ou ceux qui créent un obstacle dans l’exercice des fonctions des journalistes. Zot kapav compte lor mwa…nou sensibiliz tou dimoun laiss zot fer zot travay dan l’ordre et disipline».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !