People

Portrait : Amarnath Hosany, de l’ombre à la lumière

Amarnath Hosany

Depuis deux semaines, la vie de l’écrivain Amarnath Hosany, 60 ans, est suspendue entre son prix Saint Exupéry (catégorie Francophonie) 2019 pour le livre « Les papillons de Risha » et la poursuite d’un rêve de jeunesse : la peinture et l’écriture cinématographique. Son entrée dans le club des seniors (en juillet 2019) n’a fait que décupler son engagement culturel.

Après avoir été lauréat du Prix du Livre Insulaire Ouessant 2015 pour ‘Le Facteur’, le voilà honoré par un deuxième prix français pour son ouvrage ‘Les papillons de Risha’. « Pourtant, je n’ai jamais visé des prix ou porté des messages dans mes livres », argue-t-il.

Le seul fil conducteur qui traverse ses livres, avoue-t-il, est le monde des enfants, cette période d’innocence qu'il a tellement intériorisée qu’il veut aujourd’hui la restituer à l’état brute, sans vouloir jouer aux ‘donneurs de leçons’. 

« En France, le jury du Prix Saint Exupery a trouvé que mon livre ‘Les papillons de Richa’ reflétait les mêmes valeurs humaines portées par Saint Exupery. Comme je l’avais fait pour le livre ‘Le facteur’, je me suis alors mis à relire ‘Les papillons…’ pour chercher ces éléments-là », relate-t-il avec amusement.

Réminiscences

Les réminiscences de sa propre enfance ne sont pas seules à lui fournir la matière à ses ouvrages, il faut aussi y ajouter le milieu rural où ses parents ont vu le jour. « Bien que j’ai grandi à Quatre-Bornes et été scolarisé à Rose-Hill, ce sont les villages de Maurice que me servent de décor pour dépeindre le monde des enfants, leurs rêves et tout ce qui renvoie à la fantasmagorie. Je vois mal l’acier, le verre et le béton, cet univers froid, artificiel et sans humanisme, favoriser les traits d’une certaine naïveté, propre aux enfants. Je tente plutôt de les dépeindre à l’image du personnage de Tom Sawyer et de ses aventures avec son ami Huckleberry Finn », explique cet ex-employé de la mairie de Quatre-Bornes, bercé par les BD, la variété française, les crooners anglais Tom Jones et Engelbert Humperdinck, Mohamed Rafi, Talat Mehmood et Kishore Kumar, entre autres.

Si son enfance l’a tellement marqué qu’il a fini par s’en inspirer pour ses livres, c’est aussi parce qu’il a eu des parents ‘exemplaires’, dit-il. « J’ai eu une enfance heureuse, même si mes parents étaient très modestes. Mon père, qui était infirmier, avait fait l’armée et il avait été initié au ‘First aid’. Il aimait la lecture tandis que ma mère, elle, se plaisait à lire la presse locale. Moi-même, je décollais les cornets qui servaient d’emballage, pour lire des pages de magazine. Je crois que ma passion pour l’écriture date de là. Mes parents ont enseigné à leurs trois enfants, dont je suis l’aîné, les valeurs du partage et du respect. Le soir, la famille dinait ensemble et c’était l’occasion pour mon père de raconter ses journées de travail, ses rencontres et ses expériences. Mes parents nous ont appris la valeur des petites choses », se souvient-il.

Transmission

Aujourd’hui encore, cette transmission se perpétue par le livre et par l’investissement social d’Amarnath Hosany, qui participe aux activités de la Fondation pour l’Interculturalité, mise sur pied par le Prix Nobel Jean-Marie Gustave Le Clezio et le Dr Issa Asgarally.

 « Cette activité au sein des familles modestes est très révélatrice de la nature pluridimensionnelle de la pauvreté, fait-il observer. Mais, à mon niveau très modeste, c’est par la lecture que je souhaite apporter ma contribution. Je crois que l’argent à lui seul ne suffit pas pour édifier l’épanouissement de l’être humain, à commencer par les enfants. La lecture par le livre, et pas seulement les moyens électroniques, rend les gens plus humains et les rapproche autour des valeurs universelles telles que le partage, la solidarité et l’empathie. »

Une certaine nostalgie

S’il ne renie pas une certaine nostalgie pour le temps passé, Amarnath Hosany se défend toutefois de s’enfermer dans une forme de passéisme. « Les éléments contemporains sont bien présents dans mes activités artistiques. En ce moment, je suis engagé dans des projets d’écriture cinématographique, notamment pour les courts métrages et les documentaires, auxquels j’avais été initiés dans les années 2000 à l’ex-Centre Culturel Charles Baudelaire. Puis, il y a la photographie et la peinture, qui participent à cette sensibilité aux formes et aux couleurs. Ce sont des éléments que j’ai toujours en tête lorsque j’écris, car ils restituent une sensibilité, un ton, une période précise avec ses configurations naturelles et qui exercent une influence sur les personnages », fait-il ressortir.


Profil

Amarnath Hosany, auteur de la littérature jeunesse, anime aussi des ateliers d'écriture dans des écoles, dans le but de promouvoir la lecture auprès des jeunes. Il est également scénariste de court métrage dont ‘Le cardiaque’, primé au festival de court métrage de la Mauritius Film Development Corporation (MFDC) et ‘Le billet’ retenu pour le premier festival Île court, organisé par l’ex-Centre Charles Baudelaire.

En 2005, il est invité en Inde par la ‘ Media and Communication Research Foundation’ pour le lancement d’une adaptation de son conte ‘La Terre a disparu’ sur CD multimédia.

En 2008, il participe au « Jardin Littéraire » de Sainte Suzanne à La Réunion et intervient dans 11 écoles. La même année, en juillet, il anime un atelier d’écriture à L’Alliance Française de Rodrigues. Puis, en décembre, il est invité au Salon du livre jeunesse au Port à La Réunion.

En 2011, il participe au Salon du Livre à Paris avec le soutien de l’Institut Français. L’année suivante, il est invité par ‘La Réunion des livres’ à des rencontres à travers le réseau de lecture publique réunionnais et à participer au 5ème Salon du livre jeunesse de l’océan Indien.

  • Invité au Salon du livre jeunesse au Port à La Réunion (Octobre 2016).
  • Membre du jury du Prix Jean Fanchette des jeunes en 2015.
  • Lauréat du Prix du Livre Insulaire Ouessant 2015, France, catégorie jeunesse pour ‘Le Facteur’.
  • Nominé pour l’‘Astrid Lindgren Memorial Award 2017'
  • Membre du jury du Prix Jean Fanchette des jeunes 2017.
  • Membre du jury du Prix Elisabeth Boullé, École du Centre 2019.
  • Anime un atelier d’écriture à l’institut Français de Maurice (mai-novembre 2019).
  • Invité à la Semaine de la littérature jeunesse de Madagascar du 13 au 18 mai 2019.
  • Interventions à l’institut Français de Bonn et de Cologne en octobre 2019.
  • Lauréat du prix Saint Exupéry (catégorie Francophonie) 2019 pour le livre « Les papillons de Risha »

Bibliographie

1.    Le Nectar Magique (avril 2003) - Éditions Le Printemps.
2.     La Terre a disparu (avril 2005) - Éditons O.E.M.C.L.
3.     Contes de Noël (décembre 2005) - Les Éditions Bartholdi
4.     Le paradis des oiseaux (octobre 2007) – Les Éditions Bartholdi- Au programme du collège St Mary’s pendant 4 ans.
5.     Le prisonnier des rêves (Tome 1) - (février 2008) – Les Éditions Bartholdi
6.     La forêt (novembre 2008) – Les Éditions Bartholdi
7.     Le prisonnier des rêves (Tome 2) (décembre 2008) – Les Éditions Bartholdi
8.     Longue vie au prince (mars 2011) – Les Éditions Orphie.
9.     Le flamboyant (décembre 2011) – Les Éditions Bartholdi.
10. Diyas, les lampes éternelles (novembre 2012)- Les Éditions Bartholdi.
11. Chung et les couleurs de l’arc-en-ciel (2013) - Jeunesse L’Harmattan.
12. Le prisonnier des rêves (tome 3) (octobre 2013) - Les Éditions Bartholdi.
13. Le Facteur (Décembre 2014) - Prix du livre Insulaire 2015 - Les Éditions Bartholdi.
14. Le jeu de cartes (2015) – Les Éditions Bartholdi.
15. Tizan et l’arbre à bonbons, coécrit avec Véronique Massenot (2016) - L’Élan Vert, France.
16. Tizan et le loup, L’Atelier des nomades, 2018.
17. Les Orphelins, Le Lys bleu, 2018.
18. Les papillons de Risha, HongFei Cultures. 2018, nominé pour le prix UNICEF, France 2019, mention du jury pour le prix Jean Fanchette 2019 et Lauréat du prix Saint Exupéry (catégorie Francophonie) 2019.
19. La ravanne de Daniella, l’Atelier des Nomades 2019.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !