Live News

PNQ : Xavier-Luc Duval réclame la suspension temporaire du permis d’opération de Planet FM

La nouvelle radio privée Planet FM était au centre de la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition ce mardi 6 aout, à l’Assemblée nationale. Une PNQ question qui était adressée au ministre de la Technologie et de la Communication et de l'Innovation (Tic), Yogida Sawmynaden.

D’emblée, le ministre a affirmé qu’aucune analyse du marché n’a été entreprise par l’Independant Broadcasting Authority (IBA) avant d’allouer un permis d'opération à Planet FM. Il a aussi fait savoir au leader de l’opposition qu’il ne comptait pas déposer une copie du «Business Plan» de cette radio au Parlement car «ce dossier contient des informations commerciales qui sont confidentielles».

Lors de cette PNQ, Xavier-Luc Duval a réclamé la suspension temporaire du permis d’opération de Planet FM. Le leader de l’opposition a déclaré qu’il y a des «actionnaires courtiers au sein de la compagnie qui ne sont pas des 'fit and proper' personnes au sein de l’entreprise». L’octroi de la licence à Planet FM, ajoute-t-il, a été faite de manière illégale. Il a remis en question la composition du conseil d’administration de l’IBA.

«These three independant  members  were not there at the allocation of the license and are not there today. It is on the website on the IBA. Therefore  I am asking you if it has not been illegally constituted?», s'est interrogé Xavier-Luc Duval.

Yogida Sawmynaden a objecté à la demande du leader de l'opposition pour la suspensions temporaire du permis d'opération de Planet FM. Il souligne qu’une enquête policière est en cours sur l’actionnariat de la nouvelle radio.

Xavier-Luc Duval a aussi allégué que le conseiller au ministère des Affaires étrangères, Akilesh Roopun aurait reçu des actions d'une valeur de Rs 5 millions au sein de cette radio. 

«He has been given Rs 5 millions of shares whilst being a senior advisor at the ministry of foreign affairs, to facilitate this transaction», a déclaré le leader de l'opposition. Yogida Sawmynaden a affirmé qu’il n’était au courant de rien et que la demande  pour opérer  une nouvelle radio avait été formulée par Arvind Nilmandhub.

Le leader de l’opposition  a aussi avancé que Planet FM  est endettée auprès de «Multi Carrier  Mauritius Ltd». Et que cette radio privée «n’a pas payé ses employés». 

Le ministre des TIC a affirmé qu’il n’était  pas en présence de ces informations et que Planet FM n’a pas encore soumis son bilan financier.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !