Live News

Patiente dialysée positive : la probabilité que ce soit un cas local est «moindre», selon le Dr Gujadhur

«Impossible que Vanessa Jugut ait contracté le virus dans la communauté». C’est l’avis du Dr Vasantrao Gujadhur, ancien directeur des services de santé publique, après que cette patiente sous dialyse à l’hôpital de Souillac, âgée de 36 ans, a été testée positive à la Covid-19.

Vanessa Jugut, une habitante de Baie-du-Cap, a été soumise à un test PCR hier, mardi 20 avril, lors de sa visite à l’hôpital de Souillac pour sa séance de dialyse. Et c’est dans la soirée que les résultats sont tombés. Elle a été testée positive à la Covid-19 après avoir passé près d’un mois en quarantaine à l’hôtel Tamassa. 

Le Dr Vasantrao Gujadhur, dans une déclaration à Radio Plus cet après-midi, est d’avis qu’elle a pu être contaminée soit dans le véhicule qui l’a transportée à l’hôpital de Souillac ou au sein de l’établissement où elle a subi une session de dialyse.

L’ancien directeur des services de santé indique que le 17 avril la patiente a quitté l’hôtel Tamassa, puis a demeuré chez elle les 18 et 19 avril.

Ce n’est que le 20 qu’elle est sortie de chez elle pour faire sa dialyse, comme elle l’a affirmé sur Radio Plus à midi. 

« Si elle a eu un contact dans la communauté, il est trop tôt pour qu’elle soit positive », précise le Dr Gujadhur. Ainsi, il estime que la probabilité que ce soit un cas local est « moindre ».  

Ecoutez la déclaration du Dr Gujadhur sur notre «player» plus haut

  • Health matters

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !