Faits Divers

Meurtre de Benazir - La mère de la victime : «Elle n'avait aucun sentiment pour ce garçon»

Khoreissa Gheesa (58 ans) est inconsolable après avoir perdu sa fille unique, Sarah Bezanir, tuée par Abhishek. « Zame mo pou kapav exkiz sa garson la, linn aras mo tifi so lavi. Ma fille Sarah l’estimait comme un ami. Sarah m’a dit que cet homme lui a dit qu’il l’aimait et qu’il était même prêt à se convertir. Mais ma fille l’a rejeté car elle n’avait pas de sentiments pour lui. Elle lui a fait comprendre qu’elle voulait se marier avec quelqu’un de la même religion qu’elle. Nous ne sommes pas racistes mais c’était le choix de Sarah. Il harcelait ma fille. Il menaçait de se suicider si elle ne l’épousait pas. Et aujourd’hui, il lui a ôté la vie et il ne me reste que mon fils », se désole la mère.

Elle souligne que sa fille était très humble. « Quand je lui avais demandé son opinion sur le mariage, elle m’avait répondu qu’elle n’avait aucun plan pour l’heure. Elle m’avait même dit que lorsqu’elle aurait quelqu’un dans sa vie, elle m’en informerait. Jeudi, j’ai préparé son petit-déjeuner car elle allait travailler. Mo finn trap mo tifi so la main kouma zanfan mo finn fer li traversé me zordi tou finn fini », murmure Khoreissa.

Irfaan, le frère de Sarah, est bouleversé. « Ma sœur était ma meilleure amie et il n’y avait aucun secret entre nous. Elle m’avait dit qu’Abhishek lui a confié qu’il l’aimait mais pour Sarah, ce n’était qu’un ami », raconte Irfaan, les larmes aux yeux.