Live News

Malgré les consignes : le télétravail peine à s’imposer dans la fonction publique

La fonction publique compte environ 90 000 employés. D’après les données compilées par le ministère concerné, 2 214 fonctionnaires, à l’exception de ceux du secteur de l’éducation et des services essentiels, ont travaillé à domicile durant le dernier confinement. Ce chiffre est passé à 442 à la reprise du travail en mai 2021, avant de chuter à 94 en octobre 2021. 

Pourquoi un chiffre aussi bas ? Est-ce que cela signifie qu’il y a un faible engouement pour le travail à domicile au sein de la fonction publique ? Le ministère concerné mène une enquête pour identifier les activités pouvant se faire à domicile ou à distance. Il a demandé aux chefs des ministères et des départements de se charger de cette tâche dans une circulaire qu’il leur a envoyée le lundi 10 janvier 2022. 

Dans ce document, Bojrazsingh Boyramboli, Secretary for Public Service au ministère concerné, indique que cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de gestion des catastrophes visant à assurer la continuité des activités et dans des circonstances normales, en tant que nouveau modèle de travail. Il rappelle aux responsables qu’au vu des restrictions sanitaires en vigueur depuis le 12 novembre 2021 pour mitiger la propagation de la COVID-19, il leur a été demandé de prendre des dispositions, conformément au protocole, pour que le travail à domicile soit davantage mis en œuvre où c’est possible. 

Il est souligné dans la circulaire que cela s’applique aux institutions publiques en général. Bojrazsingh Boyramboli indique que les enquêtes menées dans les ministères et départements ont révélé qu’un organisme peut recourir au travail à domicile pour assurer la continuité du service tout en maintenant son niveau de productivité et tout en préservant la sécurité des employés.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !