Live News

Koontee Bageeruthee et Basdeo Ramnoher fauchés à Mahébourg - leurs proches : «Linn met so prop fami en danze e linn fini par touy fami dimounn»

Les deux retraités ont succombé peu après l’accident.

Deux familles de Mahébourg vivent un cauchemar depuis mercredi. Elles comptent chacune un proche parmi les victimes de l’accident survenu sur la route royale du village le mercredi 18 mai. Basdeo Ramnoher, 82 ans, et Koontee Bageeruthee, 78 ans, ont perdu la vie, après avoir été percutés par le véhicule conduit par un homme de 32 ans. 

Reshma, l’une des belles-filles du défunt, raconte que Basdeo était agriculteur. « C’était sa passion ». Après la retraite, Basdeo cultivait des plantes chez lui. Sangeeta, la belle-sœur de Basdeo, confie que « li ti kouma nou papa ». Cette femme raconte que depuis le décès de son époux, Basdeo était comme un grand frère et un père pour elle. Elle relate qu’il était le rassembleur au sein de la famille. L’octogénaire avait trois frères, et les épouses de ces derniers vivent toutes en harmonie, indique Sangeeta. 

Plus loin, dans le quartier de Villeneuve, les proches de Koontee Bageeruthee pleuraient la disparition subite de cette femme de 74 ans. Cette dernière vivait dans une cour familiale, entourée de ses frères et neveux et nièces. Rohit, l’oncle de la défunte, dit se souvenir que malgré une longue maladie, Koontee s’était battue pour retrouver une bonne santé. 

Mevin, un des neveux de Koontee Bageeruthee, raconte que sa tante, aussi connue comme Mantee, était une « Gran dimounn » dans l’endroit. Malgré son âge, elle demeurait autonome. Elle cuisinait et faisait les tâches ménagères. Cette ancienne ouvrière d’une usine de textile, a consacré sa vie à sa famille et son quartier depuis sa retraite. 

Robin : « Li dir mwa li pe al la boutik, li pou retourne vit »

Mevin explique que Mantee revenait à pied après être sortie pour acheter des légumes. « Lerla mem bis sorti direktion Beau Vallon double e tap ar sa loto, apre loto tap ar mo matant ». Mantee a rendu l’âme peu après l’accident. 

C’est Robin, un autre neveu de la défunte qui est le dernier à s’être entretenu avec Mantee. « Li dir mwa li pe al la boutik, li pou retourne vit vit », confie Robin. Ce dernier se souvient de Mantee comme une femme forte, qui aidait les autres de manière indistincte. « Li ti pe al kot dimounn malad get zot benevolman, pena kouler relizion. Ek boukou zen konsider li kouma zot granmer », lâche-t-il.  La Toyota de couleur blanche, impliquée dans l’accident, était conduite par un homme de 32 ans. Ce dernier avait comme passagers son épouse et sa fille de deux ans. Les deux sont admises à l’hôpital Dr Jawaharlal Nehru, et leur état de santé est jugé stable. 

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !