Live News

A Kiev, la victoire à l'Eurovision, un «petit rayon de bonheur»

Le groupe Kalush Orchestra, dont la chanson "Stefania" mêle hip-hop et musique traditionnelle, l'a emporté samedi soir à Turin devant les représentants britannique et espagnol

"Un petit rayon de bonheur": la victoire de l'Ukraine à l'Eurovision samedi soir, grâce au soutien massif des téléspectateurs européens, a offert un instant de joie aux habitants de Kiev, dont le quotidien reste marqué par la guerre dans leur pays.

Le groupe Kalush Orchestra, dont la chanson "Stefania" mêle hip-hop et musique traditionnelle, l'a emporté samedi soir à Turin devant les représentants britannique et espagnol.

Le président Volodymyr Zelensky a donné le ton des réactions ukrainiennes: "Notre courage impressionne le monde, notre musique conquiert l'Europe", a-t-il écrit sur Facebook.

Et, alors que l'actualité des Ukrainiens reste marquée par la guerre contre la Russie, des habitants de Kiev ont loué une rare bonne nouvelle.

Cette victoire "est un petit rayon de bonheur", affirme à l'AFP Iryna Vorobey, une entrepreneuse de 35 ans. Le soutien du public européen a été "incroyable", "c'est très important pour nous dans le contexte actuel", relève-t-elle.

"Je suis très content (...), cette victoire fait tellement de bien au moral", renchérit Andriy Nemkovych, un chef de projet âgé de 28 ans.

La chanson primée, choisie en février par l'Ukraine, avant le début de l'invasion russe, a revêtu un nouveau sens lors du concours, des paroles comme "je trouverai toujours le chemin de la maison même si toutes les routes sont détruites" prenant une résonance particulière.

Dans les rues de Kiev dimanche, preuve qu'il ne s'agissait que d'une parenthèse, certains tenaient toutefois à relativiser l'événement.

"Actuellement, ce n'est pas ce qu'il y a de plus important", juge Vadym Zaplatnikov, 61 ans. "Récupérer la Crimée", ça serait tout autre chose", dit-il.

Le triomphe de samedi soir en Italie est le troisième de l'Ukraine à l'Eurovision, après celui de 2004 et surtout celui de 2016, deux ans après l'annexion de la péninsule de Crimée par Moscou. Lors de ce concours, c'est Jamala qui l'avait emporté avec son titre "1944", une chanson racontant la déportation des Tatars par Staline.

- L'édition 2023 à Marioupol ? -
Six ans plus tard, c'est une marée de drapeaux bleu et jaune qui a déferlé dans l'arène du Pala Olimpico de Turin. Et le lauréat n'a pas manqué d'évoquer le cauchemar actuel que vit son pays.

"S'il vous plaît, aidez l'Ukraine et Marioupol! Aidez Azоvstal", a appelé sur scène le chanteur du Kalush Orchestra, Oleh Psiuk.

"Cette victoire est très importante pour l'Ukraine, surtout cette année. Nous vous remercions du fond du cœur. Gloire à l'Ukraine!", a ajouté le chanteur au bonnet rose.

Si les messages politiques sont généralement proscrits à l'Eurovision,les organisateurs avaient fait savoir que l'Ukraine ne serait pas disqualifiée pour ces propos. 

Ce succès a aussi été salué par des acteurs politiques, comme le secrétaire général délégué de l'Otan, Mircea Geoana.

Plusieurs heures après sa victoire, le groupe a en outre diffusé le clip de sa chanson, en partie tourné dans des quartiers de Kiev théâtre de combats après le lancement de l'offensive militaire russe le 24 février.

Depuis le début du conflit, la musique joue un rôle important pour exalter la résistance ukrainienne, dans des registres très variés, d'une ode au drone de fabrication turc Bayraktar à des remix de morceaux traditionnels folk accompagnés de vidéos sur Tik Tok montrant des chars et avions russes détruits par les forces ukrainiennes.

Des vedettes internationales ont aussi manifesté leur soutien, à l'image de la rock star irlandaise Bono, du groupe U2, qui s'est produit au début du mois dans le métro de Kiev.

Selon les règles de l'Eurovision, la prochaine édition du concours devrait se tenir en Ukraine.

Volodymyr Zelensky a émis le souhait qu'elle se tienne en 2023 dans la ville de Marioupol "libre, pacifique et reconstruite". Stratégique ville portuaire d'Ukraine, Marioupol est toujours intensément bombardée par les Russes selon Kiev.

© Agence France-Presse

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !