Interview

Johan Pilot, CEO d’ENL Property : «Rs 25 Md pour la phase 1 de Moka Smart City»

Johan Pilot

Johan Pilot, Chief Executive Officer d‘ENL Property, estime que l’immobilier a une dynamique positive à travers la croissance du secteur de la construction. Plusieurs projets innovants et durables, visant à cibler de nouveaux marchés, sont en cours.

Le projet de développement de Moka a récemment reçu sa certification « Smart City ». Quels sont les projets qui verront le jour ?
Moka se développe autour des concepts Live, Work, Play & Care. S’agissant de la composante « business », Telfair Square, le quartier d’affaires de Moka, prend déjà forme, avec la livraison d’ici la fin de l’année du siège du cabinet d’experts-comptables PricewaterhouseCoopers dans un immeuble de six niveaux.

Dans cette même région, un second bâtiment, The Dot, sera livré durant la même période. Nous avons accordé de nouveaux espaces de bureau, regroupés sous The Pod, au Vivéa Business Park. Il y a aussi 4 900 m² d’espaces de bureau en location ainsi que des salles de réunion et une cafétéria ouverte au public qui entreront en opération d’ici quelques semaines.

D’autres travaux d’infrastructures sont lancés à Telfair et Vivéa Business Park, vu la forte demande, pour permettre à des entreprises d’acquérir des terrains pour qu’elles puissent développer elles-mêmes leurs bureaux. Dans cette optique, nous avons livré 15 terrains commerciaux à Bagatelle, destinés à de futurs showrooms et à l’industrie légère. Une autre nouveauté est la mise en service d’une navette qui sillonnera la ville de quartier en quartier pour permettre à ses habitants et aux personnes qui y travaillent de se rendre plus facilement à leur destination. Côté sport, nous travaillons sur un centre de fitness en plein air qui sera opérationnel en 2019.

Comment ce projet changera-t-il le paysage de Moka ?
Moka a une âme et une authenticité que nous comptons préserver dans tout développement futur. De ce fait, la Smart City de Moka vise un réel développement écologique. C’est pourquoi nous avons cherché la certification LEED Neighbourhood Development axée sur l’économie d’énergie et le recyclage des eaux usées.  Le groupe ENL veillera à ce que ce développement intégré s’aligne sur ses quatre piliers fondateurs, à savoir l’utilisation optimale des ressources, une meilleure qualité de vie, l’engagement citoyen et la création de réelles opportunités économiques.

Combien d’emplois seront crées ?
3 500 postes dans la région.

Quel est le coût d’investissement ?
La phase 1 nécessitera Rs 25 milliards.

N’y a-t-il pas un risque pour le secteur immobilier ?
Nous avons constaté avec enthousiasme que l’immobilier a une dynamique positive depuis quelque temps. Nous le voyons notamment à travers la croissance du secteur de la construction. Avec le Smart City Scheme, nous pensons que d’autres projets sortiront de terre. Il ne faudra pas venir avec une suroffre. Le but est de venir avec des projets innovants, créatifs et durables afin de cibler de nouveaux marchés.

Avez-vous des projets de construction en dehors des terres du groupe ENL ?
On nous approche souvent pour apporter notre expertise sur d’autres projets. Mais nous préférons, à ce stade, que nos équipes se concentrent sur les projets du groupe ENL qui sont significatifs et demandent beaucoup d’attention. Nous restons cependant ouverts aux opportunités.