Live News

Interpellation de Rama Valayden : mieux comprendre ce qui s’est passé

Aux petites heures ce lundi 17 mai, Me Rama Valayden est emmené par la police. Il est convoqué au CCID suite à un rassemblement en soutien à la Palestine. Autorisé à partir après sept heures d’interrogatoire « Under Warning », il devra répondre demain 18 mai d'une accusation provisoire de « Breach Of Quarantine Act » et rassemblement illégal.

Voici pour vous retracer le fil des événements : 

Un rassemblement en soutien à la Palestine qui se termine par quatre interpellations. Tout commence à Port-Louis à la mi-journée, dimanche 16 mai. Le Groupe Réflexion Emmanuel Anquetil (GREA) organise une manifestation pacifique devant la municipalité en soutien à la Palestine. Une marche qui mobilise plusieurs personnes.


Puis coup de théâtre, aux petites heures de ce lundi 17 mai. Me Rama Valayden, fondateur du GREA, l'ancien lord-maire Sheikh Mukhtar Hossenboccus, l’avocat Shahzaad Mungroo ainsi que Noorani Aurdally « Constituency Clerk » du député du Parti travailliste, Eshan Juman, sont interpellés. Peu avant 2 heures du matin des officiers du Central Criminal Investigation Department (CCID) débarquent au domicile de Me Rama Valayden à Soreze, Pailles, pour le conduire aux Casernes centrales.


Ce qui ne passe pas tout à fait inaperçu. Plusieurs personnes se massent devant les locaux des Casernes centrales à Port-Louis. Parmi, Taslima, l’épouse de Me Rama Valayden, qui est dans le flou. « Mo pa kone em ki sarz ena kont li. Ki linn fer, linn fer enn krim ? », déclare cette dernière.


Après sept heures d’interrogatoire, Rama Valayden est autorisé à partir. Il est environ 9 heures 10 quand Me Rouben Mooroongapillay informe la presse que Me Rama Valayden est en état d’arrestation.


Alors que Rama Valayden fait une déclaration à la presse après sa sortie des locaux du CCID, son épouse, Taslima, s’évanouit.


Le barreau prend position. « La pratik de lapolis ki al gramatin, 1 h 30 di matin, pran Rama vinn kazern, li inakseptab », souligne Me Yatin Varma, président du Bar Council. Ce dernier se rend à l’hôpital Jeetoo pour « apporter » son soutien à Me Rama Valayden après le malaise de son épouse.


L’opposition ne reste pas insensible à cette situation. « Tendance vers la dictature », « climat de peur ». Xavier-Luc Duval, Patrick Assirvaden ou encore Nando Bodha ne mâchent pas leurs mots pour dire leur réprobation après l'interpellation de Rama Valayden.


Rama Valayden se défend d'avoir enfreint le protocole sanitaire contre la Covid-19 en participant à un rassemblement. Et crie au prétexte. L’ancien Attorney General a tenu une conférence de presse à 13 h aux côtés de plusieurs membres du Groupe Réflexion Emmanuel Anquetil (GREA) et de nombreux avocats dans l’après-midi.


Rama Valayden sera traduit devant le Tribunal de Port-Louis demain mardi 18 mai pour « Breach Of Quarantine Act » et rassemblement illégal.

  • Shell Fuels

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !