Live News

Il dit avoir été licencié pour avoir «dénoncé un repas gratuit» du ministre Sinatambou : témoignage d'un ex-employé d'hôtel 

Le ministre de la Sécurité sociale et de l’Environnement est une nouvelle fois sous le feu des projecteurs.

Un employé d’hôtel a décidé de sortir de l’ombre et ce, après la publication dans la presse des factures d’hôtel et celles d’un restaurant du ministre Etienne Sinatambou. Cet homme a témoigné sous couvert de l'anonymat sur Radio Plus ce vendredi. Il dit avoir été licencié pour avoir dénoncé un «repas gratuit» du ministre Etienne Sinatambou. Les faits, dit-il, remontent à 2008, soit 11 ans de cela. 

«Mo pas ti trop happy avek sa situation-là»

«Les faits remontent à 2008. J’exerçais dans un hôtel situé au Morne. Le monsieur (Etienne Sinatambou) y était venu pour un dîner. Mo pa ti tro happy avek sa situation-la. Mo mem mo ti responsab et mo ti pou met sa dan radio», a-t-il déclaré.  

Cette menace, ajoute-t-il, lui aurait coûté son emploi. Car dès le lendemain même, il a été suspendu pour avoir dénoncé ce dîner. Avant d'être licencié.

Procès pour renvoi injustifié

Toutefois, son licenciement ne fait aucune mention de sa démarche visant à dénoncer ce «repas gratuit». Car, selon lui, l’établissement hôtelier voulait protéger la confidentialité de ses clients. L’homme dit avoir même intenté un procès à son ex-employeur pour renvoi injustifié. Et il avait obtenu réparation devant la justice, confie-t-il.

«Monn gagne mo case» 

«In passe mwa lor ene board, ine met mwa deor. J’ai alors saisi la justice pour réclamer des dommages. Et quatre ans après, mone gagne mo case. Banla in fer ene fausse soz. Zotte in dir ki mo ti absent without notification», explique cet ancien employé d’hôtel, qui avait retenu les services de Me Kishore Pertab. 

Quant à la direction de l’hôtel, elle était, à un moment, représentée par les avocats Anil Gayan et Vijaya Sumputh. L’établissement hôtelier a, depuis, été racheté. 

La rédaction de Radio Plus a vainement tenté d’avoir la version du ministre Etienne Sinatambou sur cette affaire peu avant la réunion du Conseil des ministres ce matin.

Le ministre de la Sécurité sociale, soulignons-le, est au coeur d'une polémique autour de ses factures à l’hôtel Maritim, à Balaclava. Celles-ci seraient liées à un dîner et un séjour au sein de l’établissement hôtelier. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !