Live News

Higher School Certificate : l’Option du ‘A Level’ offerte à ceux n’ayant pas 5 Credits

La dernière circulaire du Mauritius Examinations Syndicate sur l’obligation d’avoir 5 Credits pour passer en Higher School Certificate (HSC) est sans appel. Les élèves, avec moins de 5 Credits qui souhaitent continuer leur parcours académique, ont l’option du ‘A Level’. Mais ils devront prendre ces examens dans le privé. 

« La circulaire du Mauritius Examinations Syndicate (MES) est claire. Il faut avoir 5 Credits pour faire le Higher School Certificate (HSC). À aucun moment, les conditions pour le ‘A Level’ n’ont changé », insiste Vikash Ramdonee, secrétaire de l’Union des recteurs et des assistants-recteurs. En effet, en appelant le MES, jeudi après-midi, un préposé nous a informé que l’option de prendre les examens du General Certificate of Education Advanced Level (GCE A Level) « existe toujours ». Selon les conditions, il faut se présenter comme un ‘Private Candidate’. 

Vikash Ramdonee explique que, pour le HSC, l’élève y prend part comme un ‘School Candidate’, avec trois matières principales et deux subsidiaires, incluant le General Paper. Au niveau du ‘A Level’, il sera un candidat privé avec 1, 2 ou 3 matières. Si les questionnaires sont les mêmes, le certificat est différent et précise si c’est un HSC ou GCE A Level. 

D’autres voies

La circulaire du MES, selon des pédagogues, vient rétablir les faits. D’autres soulignent qu’il faut mettre l’accent sur les différentes options. Pour Faizal Jeerooburkhan, il faut offrir d’autres alternatives, comme à Singapour. « Il faut repenser notre système pédagogique. Il ne faut pas qu’il y ait un système unique », dit le pédagogue.

Suren Bissoondoyal, ancien directeur du MES, propose un système de ‘Grade Aggregate, incluant l’anglais et les mathématiques pour évaluer les élèves du SC. « Un élève ayant obtenu 5 Credits peut avoir un Grade Aggregate plus élevé que celui qui a obtenu 4 Very Good. Dans le cas actuel, c’est celui avec les 5 Credits qui fera le HSC et non pas l’autre », dit-il. Pour ceux qui veulent se tourner vers d’autres domaines, dont le polytechnique, l’ancien directeur dira : « Beaucoup d’élèves font bien sur le plan académique mais ne trouvent pas un emploi. S’ils se tournent vers le polytechnique, cela ne veut nullement dire que le chemin va s’arrêter là. Il ne faut pas croire qu’il n’y a qu’un seul chemin qui mène vers le progrès ».

Recours à la justice

Les managers des collèges privés payants ne baissent pas les bras. Lors d’une rencontre, jeudi après-midi, ils ont pris la décision d’avoir recours à la justice. « Nous allons de l’avant. Nous allons entrer une action en cour après avoir rencontré nos hommes de loi ce lundi », souligne un manager. 
Ils se sont penchés sur la dernière circulaire du MES, émise le 14 février, stipulant que seuls les élèves avec 5 Credits pourront se présenter, comme ‘School Candidates’ aux examens du HSC cuvée 2021. Les managers soutiennent que « cette décision va à l’encontre de la Constitution et du droit d’offrir à l’enfant mauricien une éducation ». Une dizaine de collèges privés payants sont concernés. 

Pour rappel, jeudi dernier, la VPM et ministre de l’Éducation, Leela Devi-Dookun Luchoomun, a été catégorique quant au fait qu’il n’y aura pas de changement sur le critère des 5 Credits pour passer en Grade 12. « Kan gouvernman vinn avek enn politik, inn bien reflesi. Nous allons de l’avant avec la décision prise. Il n’y aura pas de changement », a-t-elle dit à l’issue d’une fonction au Campus de Pierrefonds, Uniciti Education Hub.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP