Défi Zen

En marge des examens : comment gérer le stress chez les enfants

Nombreux sont les enfants qui vivent le stress des examens. Comment aider votre enfant à gérer son stress et son anxiété pendant la période des examens ? Le pédiatre, le Dr Ryad Joomye nous en parle.

S’y prendre à l’avance pour les révisions afin de se sentir moins submergé à l'approche des examens. C’est ce que recommande le pédiatre Ryad Joomye. « À Maurice, la compétition commence très tôt. Les parents mettent la barre parfois trop haute. Chaque enfant à ses capacités et ses limites. Tout le monde ne peut pas être premier de la classe. »

Durant cette période, bon nombre d’enfants souffrent d’un sentiment d’incapacité et de culpabilité, s’ils n’ont pas étudié pendant l’année. Le stress des examens provient parfois des parents, mais aussi de l’enfant lui-même. « Certains enfants sont perfectionnistes et se mettent eux-mêmes trop de pression. »

Trop souvent, les parents estiment important de devoir pousser leur enfant pour atteindre d’autres objectifs. 

« Il faut toujours faire mieux. Si on est second, on lui dit, la prochaine fois, tu dois être premier de la classe. S’il est premier avec 98/100, on lui demande 100/100.  Ils pensent qu’ils encouragent ainsi leurs enfants. »

Autre constat, la comparaison avec les frères, sœurs, amis, cousins, voisins et autres. « Si ton frère a pu le faire, tu dois aussi le faire. On attend la même chose de toi. Prends exemple sur ton cousin… il réussit si bien. Ses parents sont fiers de lui », sont des phrases que l’on entend souvent.

Certains perçoivent ces « encouragements » comme une critique. « Je ne suis pas à la hauteur. Je déçois mes parents. » Il se sent diminuer et perd confiance en lui, se décourage et abandonne ou il essaie et fait plus d’effort qu’il ne peut.

« L’enfant est psychologiquement affecté. Il va peut-être cacher ses émotions et c’est là où le stress « se transforme » en maladie psychosomatique. Il faut connaître son enfant, savoir quand il a atteint ses limites. »

Le stress des examens provient parfois des parents..."

Le pédiatre recommande d’éviter les « tranquillisants » ou « calmants » chez l’enfant. « Beaucoup de parents veulent des « vitamines » pour le « booster pendant les examens » Il faut bien comprendre que la plupart de ces produits n’ont qu’un effet placebo ». Le Dr Joomye conseille de calmer le stress en pratiquant des activités, aller la mer, faire du sport et de la relaxation. 

Notez que les écrans de téléphones, de tablettes et de télévision ne permettent pas le cerveau de se reposer. « Une pause « Facebook, Whatsap, YouTube » est recommandée. »

Les médicaments peuvent aider en cas de symptomatologie psychosomatique. « S’il a une gastrite, des médicaments sont préconisés pour diminuer l'acide dans l’estomac tels que l’omeprazole ou l’anti-acide. » Si l’organe atteint est très malade, il faut envisager un traitement médicamenteux.

Il faut prendre en charge l’environnement psychoaffectif de l’enfant. L’enfant et sa famille auront besoin d’un suivi psychologique. « Les parents devront apprendre à gérer le stress et doivent reconnaître qu’ils ont peut-être mis trop de pression », soutient le pédiatre.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !