Live News

Dettes de Rakesh Gooljaury : la MDFP obtient une injonction contre la MCB

La boutique hors taxes, soit la Mauritius Duty Free Paradise (MDFP), a demandé et obtenu une injonction de la chambre commerciale de la Cour suprême. Cela, contre la Mauritius Commercial Bank (MCB). Ordre interdisant temporairement cette banque de transférer un montant de Rs 40 millions à l’AfrAsia Bank. 

Cette injonction, a été émise, le 21 juillet 2021, par la juge Véronique Kwok Yin Siong Yen, siégeant en référé. Elle restera en vigueur jusqu’au jeudi 29 juillet 2021. Date à laquelle, les représentants de la MCB et d’AfrAsia Bank, devront se présenter devant la juge. Cela, en vue de la convaincre de ne pas convertir l’ordre intérimaire en un ordre interlocutoire. 

Dans le cadre de sa demande, la MDFP a soumis un affidavit juré par son représentant, soit un dénommé Mohammad Sharif Emamdy. Ce dernier raconte que l’AfrAsia Bank avait demandé et obtenu, le 28 février 2018, un ordre de la chambre commerciale de la Cour suprême, pour valider la saisie-arrêt des Rs 40 millions détenues par la Mauritius Duty Free Paradise en banque.

Cela, pour des dettes non honorées par la compagnie Fashion Style de Rakesh Gooljaury. AfrAsia Bank avait avancé qu’elle avait accordé des facilités bancaires d’un montant de 1 225 000 euros à cette compagnie de l’homme d’affaires. L’argent devait servir à financer l’achat de marchandises. La MDFP avait garanti ce prêt pour un montant de Rs 40 millions.

Et le 19 juillet 2021, l’AfrAsia Bank a envoyé une lettre à la MCB demandant à celle-ci, de lui payer les Rs 40 millions. La MCB a répondu qu’elle entendait payer la somme le 22 juillet 2021. Or, soutient la MDFP, l’AfrAsia Bank n’a pas obtenu au préalable un jugement en validité finale. Ce qui lui aurait donné droit au paiement. 
 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !