Live News

Covid-19 - Mieux comprendre : le moratoire sur l’emprunt effectif en avril

Tel un rouleau-compresseur, le Covid-19 écraserait les ménages endettés. Avant que la situation ne se corse, le régulateur bancaire a déjà annoncé son soutien aux plus vulnérables. Des questions fusent sur l’entrée en vigueur du plain d’aide. Eclairage.

Les paramètres de la Banque de Maurice :

« Les ménages mauriciens impactés par le Covid-19 peuvent demander à leurs banques commerciales (respectives) pour un moratoire de six mois sur le remboursement du capital sur les prêts existants à partir du 1er avril 2020. »

« De plus, pour les ménages ayant des salaires de base combinés ne dépassant pas Rs 50,000, la Banque de Maurice paiera les intérêts pour la période du 1er avril au 30 juin sur leurs emprunts existants auprès des banques commerciales. »

Explications bancaires :

Dans le circuit bancaire, l’évolution des prêts non-productifs est suivie avec beaucoup d’attention. Il est question de soutenir chaque ménage en difficulté, avec le Covid-19 ayant un impact direct ou indirect sur les revenus (tels que baisse salariale). « Nous sommes tenues de suivre les directives de la Banque centrale. Les communications émises par le régulateur sont précises. La période moratoire n’intervient qu’à partir de ce mois-ci. Un mécanisme sera bientôt annoncé, » affirme une source qui suit le dossier.

Le chiffre :

Rs 112,9 milliards. Tel est le montant que les ménages doivent aux banques commerciales à fin janvier. 2020. De ce montant, ce sont Rs 73,1 milliards qui restent à être remboursées dans la catégorie prêts-logements.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !