Live News

Courses illégales à Roche-Bois : aucune contravention et aucune arrestation depuis janvier 2019

Les dispositions légales n’ont pas changé depuis 1962 en ce qui concerne les personnes qui participèrent et font la promotion des courses illégales. Ils risquent une amende ne dépassant pas Rs 1 000. Et le constat n'est pas plus brillant en ce qui concerne l'application de ces dispositions. En effet, depuis janvier 2019, aucune contravention n’a été prise pour rallye illégal dans la région de Roche-Bois. 

En cause : manque de preuves ou de témoins. Mais des mesures ont été prises. Une information fournie par le Premier ministre à l’Assemblée nationale, ce mardi 11 mai, lors de la tranche du Prime Minister’s Question Time. Pravind Jugnauth répondait à une interpellation du député du MMM, Aadil Ameer Meea.

Aucune arrestation n’a été effectuée pour ce même délit, pour les mêmes raisons.

Les forces de l'ordre se sont rendues à de nombreuses reprises à Roche-Bois, suite à des appels anonymes rapportant ces « rallyes illégaux ». 

Dans plusieurs cas, les policiers ont été accueillis par une foule hostile. Ou ont été pris à partie. 

Ainsi, selon le Premier ministre, des mesures ont été prises par la police, notamment des contrôles et des patrouilles nocturnes.  

Pravind Jugnauth a évoqué des dispositions additionnelles, notamment :

-    des opérations 'crackdown' sur l’autoroute à Roche-Bois, durant le week-end (vendredi, samedi et dimanche) ;

-    des patrouilles quotidiennes par une équipe mobile ;

-    des campagnes de sensibilisation.

Faut-il avoir des patrouilles permanentes durant le week-end, surtout la nuit, dans cette région ?

La question doit être abordée avec le ministre du Transport et la police, a indiqué la Premier ministre. Et Pravind Jugnauth de préciser qu’il faut revoir les sanctions et peut-être prévoir une peine d’emprisonnement. 

Le Premier ministre souligne également qu’un projet pour la construction d’un circuit pour faire du rallye est actuellement à l’étude. Un budget de Rs 2 millions y sera consacré.

La rédaction vous conseille :

- «Propos injurieux» à l’Assemblée nationale : l’auteur toujours pas identifié

Décès du bébé des Ram : les conclusions du Medical Negligence Standing Committee connues vers la fin du mois de mai, selon Jagutpal


 

  • Shell Fuels

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !