Live News

Contrôle des réseaux sociaux : l’Icta apporte des précisions 

L’Information and Communication Technology Authority (Icta) apporte des précisions dans le cadre de sa proposition de contrôler les réseaux sociaux. Dans un communiqué émis ce lundi 19 avril 2021, le régulateur des Technologies de l’Information et de la Communication (Tic) réagit aux réactions sur les réseaux sociaux et aux articles de presse sur le sujet.

Tout d’abord, l’Icta précise que les applications de messagerie telles que Messenger, WhatsApp et Telegram entre autres ne sont pas concernées par la proposition. L’Icta ne décryptera donc pas les conversations sur ces services.

Interrogé par Le Défi Plus le vendredi 16 avril 2021, Dick Ng Sui Wa, président de l’Icta, avait évoqué l’affaire des photos intimes partagées sur l’application Telegram comme exemple de mauvaise pratique en ligne.

Par ailleurs, l’Icta a sollicité l’opinion du bureau de Facebook basé en Afrique du Sud. Le régulateur souligne que Facebook a demandé aux gouvernements de réguler eux-mêmes les publications sur sa plateforme au niveau national.

Le régulateur souligne enfin que la décision finale sera prise par le Parlement qui aura à voter des amendements à la loi déposés par le gouvernement à la suite des recommandations faites par l’Icta à l’issue de l’exercice de consultation. 

Les membres du public sont invités à soumettre leurs points de vue sur le dossier à l’adresse email [email protected] au plus tard le 5 mai 2021 à 16 h.

>> A lire aussi : Communications : l’Icta sonde le public sur le mauvais usage des réseaux sociaux

  • Health matters

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !