Magazine

Changement climatique : sensibilisation des jeunes sur l’environnement 

Changement climatique Ce programme vise à sensibilser les élèves sur le réchauffement climatique.

À Maurice et à Rodrigues, ils sont environ 80 établissements primaires et secondaires publics et privés qui ont participé au Eco-School Award. Objectif : récompenser les différents efforts des participants du programme pour la sensibilisation de la communauté sur les effets des actions humaines sur l’environnement. La cérémonie de remise des prix annuelle a eu lieu le mercredi 27 novembre à l’auditorium Octave Wiehé à Réduit, en présence de la ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun.

Il y a 25 ans, environ 5 100 écoles dans 67 différents pays se sont engagées à prendre des actions positives. Cela, tout en favorisant des réflexions autour des actions scolaires soutenables pour les appliquer par la suite dans leur communauté. Ainsi, les mesures qui ont été lancées convergent toutes vers une prise de conscience des impacts du changement climatique. Ou encore des solutions possibles pour ralentir la cadence. 

Lors de son discours, la ministre de l’Éducation a salué la participation des établissements scolaires à ce programme écologique qui, selon elle, permet à la population estudiantine de se rendre compte des défis à relever par rapport à l’environnement. « En même temps, cette prise de conscience leur permettra de se préparer face aux changements climatiques. Cela, tout en sensibilisant encore plus de personnes à cette problématique engendrée souvent par les actions humaines », dira Leela Devi Dookun-Luchoomun. Et d’ajouter qu’à travers ce programme éco-scolaire, les jeunes pourront transmettre leurs connaissances et contribuer à leur façon à réduire les effets du réchauffement climatique, entre autres. « Malheureusement, beaucoup d’actions humaines irréfléchies et imprudentes ont des répercussions irréversibles sur la planète. C’est pourquoi je tiens à féliciter la Reef Conservation pour avoir respecté sa mission. En sensibilisant un public plus large aux effets néfastes du changement climatique, elle contribue ainsi aux objectifs du développement durable. Mais encore à celui du programme Eco-School. »

Leela Devi Dookun-Luchoomun dira qu’elle est plus que jamais convaincue de la pertinence de ce programme pour les enfants de la République de Maurice. Par la suite en élaborant brièvement sur les défis à relever par rapport au changement climatique et le développement soutenable à Maurice, la ministre de l’Éducation a réitéré les multiples actions prises par l’État mauricien pour contrecarrer les causes et effets du réchauffement climatique. « La mise en œuvre du Eco-School Programme dans le système scolaire à Maurice a pour but de conscientiser la population estudiantine. Mais aussi de fournir une plateforme pour faciliter les connaissances et compétences acquises vers un développement soutenable de Maurice à l’avenir », conclut-elle. À savoir que, lors de cette cérémonie, les élèves des écoles qui ont participé au projet «Énergies Renouvelables » organisé  par l’Indian Ocean Commission, financé par l’Union européenne, ont été également récompensés.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019