Live News

«Bypass» à Anse-la-Raie : Rughoobur donne la réplique à Adrien Duval et affirme qu'il ne démissionnera pas

Sudesh Rughoobur

Le député du MSM, Sudesh Rughoobur, donne la réplique au député du PMSD, Adrien Duval, qui lui avait demandé de démissionner comme élu de la circonscription no (Grand-Baie/Poudre d'Or) dans le sillage de sa prise de position sur le projet de construction d'un «bypass» reliant Anse-la-Raie à Cap Malheureux.

Dans une déclaration à Radio Plus ce lundi matin 19 novembre, Sudesh Rughoobur affirme qu'il ne démissionnera pas.

Lors d'une conférence de presse samedi, Adrien Duval a réclamé la démission du député de la circonscription Grand-Baie/Poudre-d’Or «s'il est sincère dans sa démarche». Sudesh Rughoobur s’oppose à l’abattage d'une centaine d'arbres en marge de la construction de ce «bypass».  

Le député du no 6 soutient que ce n'est pas la première fois que «ses idées diffèrent de celles de ses collègues» au sein du gouvernement. 

«J’apprécie son combat en tant que jeune. J’attends de lui qu’il respecte ma position et mon choix de mener ce combat à partir du gouvernement. Ce n’est pas toujours facile de mener ce combat dans la position dans laquelle je me trouve. Ce n’est pas la première fois que mes idées diffèrent de celles de mes collègues. Nous avons toujours évolué dans la différence», a déclaré Sudesh Rughoobur à Radio Plus.

Le député du MSM s’est rangé du côté de ses mandants qui s'opposent à l'abattage d'une centaine d'arbres pour les besoins du projet de construction du «bypass». Il avait déclaré sur Radio Plus il y a deux semaines que «cela représente une catastrophe écologique». Suite à sa prise de position, il a été rabroué au Parlement par le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha.

Le député du MSM se dit confiant que le Premier ministre, Pravind Jugnath, portera une oreille attentive à ce problème.