Live News

Budget 2019-2020 : quel impact sur l’économie ?

Dr Tulsidas Naraidoo, Vineet Jugessur et Sanjay Matadeen Dr Tulsidas Naraidoo, Vineet Jugessur et Sanjay Matadeen

Un Budget national a des effets considérables sur la société et l’économie d’un pays. Des experts dissèquent celui de 2019-2020.

Vineet Jugessur : «Il semble difficile d'augmenter les revenus»

vineetExpert en finances, Vineet Jugessur explique que ce Budget montre clairement l’intention du gouvernement d’investir et d’explorer des secteurs novateurs, à savoir l’Intelligence artificielle et la Fintech. Cependant, le secteur manufacturier semble avoir été négligé. « Selon les prévisions, les recettes du gouvernement de l’année 2019-2020 sont de Rs 121,6 milliards et plus de 50 % de ce montant devraient être absorbés par les dépenses pour les salaires et la pension. Les dépenses totales sont estimées à Rs 138,5 milliards, ce qui entraîne un déficit budgétaire de Rs 16,9 milliards. Avec une tendance à la baisse des principaux secteurs (tourisme, textile, agriculture) et aucune perspective visible des nouveaux secteurs économiques émergents, il semble difficile d'augmenter les revenus dans les années à venir. »

Vineet Jugessur souligne que les dépenses devraient encore augmenter dans les secteurs de la santé, de l’éducation et de la sécurité sociale et en raison de nouvelles mesures, dont le régime d’assurance médicale pour les fonctionnaires. « Il est essentiel que le gouvernement s’assure qu'un mécanisme de bonne gouvernance soit suivi par les différentes institutions qui permettent au pays de fonctionner efficacement, dans les domaines sociaux, environnementaux, fiscaux et juridiques. »


Sanjay Matadeen : «Un allégement à court terme pour certains secteurs»

sanjaySanjay Matadeen, économiste, souligne que durant une année électorale, il est difficile pour le parti au pouvoir de se concentrer uniquement sur des problèmes économiques. « Nous ne pouvons nous attendre à ce qu'un seul Budget puisse résoudre tous les problèmes économiques graves. Il s'agit davantage d'une planification et d'une continuité à long terme. Il s’agit du dernier Budget de ce gouvernement et nous pouvons certainement attendre que le prochain Budget, quel qu’en soit le gouvernement, examine l’économie du pays et relance des secteurs. »

Selon Sanjay Matadeen, le Budget prévoit un allégement à court terme pour un certain nombre de secteurs. « La nouvelle réglementation proposée en matière de licences, concernant la Fintech et le financement participatif, va dans la bonne direction. Ce sont les premiers pas dans un monde de plus en plus numérique et connecté. Cependant, il reste encore beaucoup à faire en termes de politique économique et la préparation de l'Industrie 4.0. »


Dr Tulsidas Naraidoo : «Positif pour la classe moyenne et ouvrière»

tulsidasDr Tulsidas Naraidoo, observateur et économiste, estime que dans l'ensemble, c'est un bon Budget en faveur de la classe moyenne et ouvrière. « Si les prix de divers produits, tels que le gaz ménager ou le carburant, avaient augmenté ou étaient restés constants, cela aurait pu entraîner une hausse des prix et un effet domino sur divers services. »

Il soutient que la population devrait réagir positivement aux mesures. « Les mesures sont ici et maintenant, c'est à la population des l'utiliser, lance-t-il. Par exemple, de nombreuses initiatives ont été proposées aux PME et il est temps que celles-ci en profitent et réagissent de manière positive. »

Selon Dr Tulsidas Naraidoov, il y a divers problèmes qui n’ont pas obtenu de considération dans le Budget. Il cite exemple du secteur de tourisme et des jeunes diplômés. « Rien n’a été dit sur les problèmes des chiens errants, des déchets sur les plages et du réaménagement des plages. De même, rien n'est prévu pour les jeunes diplômés qui représentent l’avenir du pays. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !