Live News

Affaire Angus Road : Bhadain annonce une ‘counter-claim’ de Rs 100 millions en réponse à la plainte déposée par le PM

Duel à distance ! La réponse de Roshi Bhadain ne s’est fait pas attendre. Le leader du Reform Party annonce une ‘counter-claim’ de Rs 100 millions en réponse à la plainte déposée en Cour suprême, mardi 19 octobre, par le Premier ministre (PM).  

Face à la presse, cet après-midi, mercredi 20 octobre, Roshi Bhadain dit accueillir favorablement la plainte de Pravind Jugnauth un an après qu'il a révélé l'affaire Angus Road. Le leader du Reform Party dit qu’à présent avec la plainte de Pravind Jugnauth, il pourra prouver en Cour ses dires sur toute l'affaire Angus Road. 

Même si, paraît-il, le PM ne sera pas au pays à la date qu'il devra se présenter en Cour, Roshi Bhadain précise qu'une fois que la Cour lui a fait servir les ‘summons’, le chef du gouvernement devra s’y présenter. Et d’ajouter que c’est à la Cour de décider de la marche à suivre s'il n'est pas présent. 

Il y aura encore des documents qui vont sortir sur l'affaire Angus Road, affirme Roshi Bhadain. 

« Je ferais en sorte que cette affaire soit entendue très vite en Cour. La partie adverse ne pourra pas faire de ‘delaying tactics’, a avancé le leader du Reform Party. 

Les réponses non obtenues au Parlement aussi bien que par la presse seront maintenant possibles à travers cette affaire en Cour, estime Roshi Bhadain.  

Rappelons que dans sa plainte en diffamation contre le leader du Reform Party, Pravind Jugnauth lui réclame Rs 50 millions.  

Le leader du Mouvement socialiste militant reproche à Roshi Bhadain d’avoir tenu des propos « faux et diffamatoires » lors d’un rassemblement public à Rose-Belle, le 7 août 2020. Selon le chef du gouvernement, les propos diffamatoires du leader de Reform Party étaient délibérés avec pour seul but de nuire à son honneur comme Premier ministre, politicien, et aux yeux du public en général.   

Pravind Jugnauth affirme que Roshi Bhadain savait ce que les propos incriminés allaient lui causer des préjudices matériels et moraux. Cet acte du défendeur constitue une faute, soutient le plaignant. Le PM dit avoir souffert et souffre toujours. Aussi réclame-t-il des dommages s’élevant à Rs 50 millions.   

Le PM a retenu les services de Me Ravind Chetty. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !